Pour financer vos projets, quelles manifestations choisir ?

bien choisir sa manifastation
Les 10 principales manifestations associatives
Quelles manifestations choisir ?

Le choix du type de manifestation est vaste. Trois facteurs vont le guider et chacun d’entre eux prendra une importance plus ou moins grande en fonction de votre objectif principal : notoriété, recettes financières ou consolidation en interne (membres et bénévoles) de l‘esprit qui anime votre association. Ces facteurs sont : le public visé, le montant des recettes souhaité et la disponibilité des membres et des bénévoles pour l’organisation de l’événement.

Le principe de ces manifestations est simple. Leur durée est courte et elles sont souvent peu coûteuses. Mais elles nécessitent une préparation sérieuse et des efforts indispensables à leur traduction en véritable événement.

Dans tous les cas, vous ne devrez pas négliger les précautions élémentaires à prendre en matière de préparation budgétaire (comparaison des dépenses prévues et des recettes espérées), de logistique, d’hygiène, de sécurité et de déclarations administratives.

Voici un éventail de manifestations possibles.

1.Les kermesses

Les kermesses sont des manifestations populaires et plutôt familiales, qui réunissent un large public de tous âges. C’est l’un des meilleurs moyens de se faire connaître du plus grand nombre, sans distinction de « cible ».
Elles sont particulièrement faciles à organiser dans de petites villes et dans les quartiers populaires, par exemple dans une cour d’école ou sur les terrains d’un club sportif. Il est possible d’en organiser en toutes saisons, même si cela reste généralement plus agréable et plus attrayant durant les beaux jours.
Conjuguées avec d’autres types de manifestations comme un loto, une buvette ou un repas, elles peuvent être très rémunératrices.
Le catalogue FILLON « Tout pour vos fêtes » est un bon outil pour organiser et alimenter chaque stand de la kermesse.
En revanche, la préparation d’une kermesse nécessite de nombreuses bonnes volontés et une bonne logistique.
C’est pour cela qu’il est tout-à-fait envisageable d’impliquer d’autres associations et de se répartir les tâches. Faire passer des messages au cours d’une kermesse est souvent un exercice délicat.

2.Les ventes de charité

Plus traditionnelles mais tout aussi rémunératrices, elles n’intéressent toutefois que très peu les publics jeunes. Elles nécessitent également la collaboration de personnes extérieures à l’association, qui apportent les objets proposés au public. Elles n’ont a priori que peu d’impact sur la notoriété de l’association.

3.Les vide-greniers

Destinés à tous les publics, y compris les professionnels, les vide-greniers ou brocantes rencontrent généralement beaucoup de succès. Ils permettent à l’association de se faire connaître en occupant l’espace public et à peu de frais. Ils ne nécessitent pas d’organisation lourde et assurent des gains qui sont souvent fonction … des caprices de la météo !

4.Les lotos

C’est une manifestation traditionnelle du milieu associatif. Un loto demande peu de démarches et mobilise un nombre restreint de bénévoles. De plus, un loto peut facilement s’insérer dans le cadre d’une autre manifestation : kermesse, repas, bal, etc. Les lotos génèrent des recettes non négligeables, mais sont en revanche peu porteurs de messages.

5.Les spectacles

Organiser un spectacle réussi n’est pas facile, même pour un public très ciblé. L’investissement peut être important et les gains sont souvent aléatoires. Cela nécessite généralement une longue préparation. Mieux vaut jouer sur l’originalité que sur le perfectionnisme : les risques de décevoir le public sont moindres …
Un spectacle réussi est en revanche assez porteur pour la notoriété de l’association.
Il est possible d’organiser un spectacle en toutes saisons, en extérieur ou en salle. Certaines dates sont particulièrement appropriées : fêtes de fin d’année, fête de la musique, fête des mères, clôture de l’année scolaire, etc.
Veillez à l’impact des nuisances sonores et des attroupements : quelle que soit la qualité du spectacle, il n’est pas question de troubler l’ordre public…

6.Les manifestations sportives

Toutes disciplines confondues, le sport attire toujours un public nombreux et enthousiaste. Les frais occasionnés par l’organisation d’une manifestation sportive sont assez faibles (il suffit d’obtenir la collaboration de la municipalité pour obtenir une salle, un stade, ou être autorisé à occuper certaines rues ou routes). Mais cela demande, pour des raisons de sécurité, un gros travail d’organisation et d’encadrement. Il est possible de solliciter la contribution financière des participants ou des spectateurs, ou de rechercher des parrains, pour qui le sport est souvent un excellent support publicitaire.

7.Les repas et les buvettes

Repas des adhérents, banquet et buvette du quartier, pique-nique du printemps et barbecue du président … Ces manifestations très conviviales demandent beaucoup de préparation mais sont parmi les plus rémunératrices pour les caisses de l’association. Il faut veiller toutefois à remplir toutes les exigences en matière d’hygiène et de sécurité.

8.Les voyages

Les voyages se préparent longtemps à l’avance et concernent le plus souvent un nombre limité de personnes. Le plus simple est de faire appel à une agence spécialisée, mais tout organiser soi-même est nettement moins coûteux. Dans ce dernier cas, il faut veiller à ne rien oublier pour faire du voyage un souvenir mémorable : conditions de transport confortables, repas, hébergement, étapes et horaires sans accrocs, assurances et respect de la très stricte réglementation sur le tourisme.

9.Les journées « portes ouvertes »

Ces journées constituent un moyen très efficace de faire connaître l’association au grand public et de faire preuve de transparence dans les activités. Mais elles nécessitent une préparation méticuleuse et la mobilisation de nombreuses personnes.

10.Les conférences et colloques

Animés par des personnalités scientifiques, politiques ou artistiques, les conférences et les colloques permettent de faire passer des messages forts de manière percutante. Ils sont un puissant vecteur de notoriété de l’association, mais nécessitent une préparation assez lourde.

Résumé de l’impact des différentes manifestations en termes de notoriété, de gains financiers et de besoins en organisation.

Type de manifestation    Notoriété    Gains         Besoins en organisation

Kermesses                         **                  **                 ***
Ventes de charité                *                   ***               **
Vide-greniers                      **                  **                 *
Lotos                                   *                   ***               *
Spectacles                         ***                *                   ***
Manifestations sportives    ***                *                   ***
Repas et buvettes              *                   ***                ***
Voyages                             *                   **                  ***
Journées «portes ouvertes» ***             *                   ***
Conférences et colloques    ***              *                   **

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *