Catégories
Idées & Conseils

Recette tarte à la citrouille

La saison des citrouilles et des potirons est arrivée alors quoi de mieux que de préparer un tarte à la citrouille qu’avec ses petits monstres ?

Et si on préparait cette tarte ensemble !

TARTE A LA CITROUILLE SUCREE :

Temps de préparation : 45 min

Temps de cuisson : 40 min

Ingrédients qu’il vous faut :

  • 1 pâte brisée ou sablée
  • 150g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de muscade
  • sel
  • 800g de citrouille
  • 2 œufs entiers
  • 2 jaunes d’œufs
  • 20 cl de crème fraîche

PREPARATION

ETAPE 1

Faîtes cuire votre citrouille à la vapeur pendant 15 à 20 min.

ETAPE 2

Une fois cuite, en faire un purée.

ETAPE 3

Ajoutez la crème, les œufs, le sucre, la pincée de sel et la muscade (ne pas trop en mettre)

ETAPE 4

Une fois le mélange bien homogène, il doit être liquide.

ETAPE 5

Déroulez votre pâte dans un moule à tarte et piquez avec une fourchette.

ETAPE 6

Versez le mélange dans un plat à tarte.

ETAPE 7

Enfournez pendant 30 à 40 min suivant la puissance de votre four.

ETAPE 8

Dégustez de préférence froid.

ORIGINE

La Pumpkin Pie, la tarte à la citrouille, est un dessert traditionnel des États-Unis et du Canada. Elle est consommée bien souvent en automne et début hivers, pendant Thanksgiving et Noël. La citrouille est un symbole de moisson et se retrouve également lors de la fête d’Halloween.

Catégories
Idées & Conseils

Sculpter le visage de la citrouille…

Halloween est maintenant dans quelques jours, et la tradition dit qu’il n’y a pas d’Halloween sans citrouilles. Il n’y a rien de difficile, creuser, découper et salissez vous les mains.

Alors prenez votre plus belle citrouille et transformons la !

Le matériel nécessaire

  • Une grosse citrouille ou potiron
  • Un saladier pour pouvoir y déposer la chair
  • Un marqueur ou un feutre pour dessiner le modèle souhaité
  • Un couteau à dents
  • Une bougie à mettre à l’intérieur une fois fini.

ETAPE 1 – Creuser la citrouille

Pour commencer passez votre citrouille sous l’eau. Dessinez les contours du chapeau pour faire une grande ouverture ronde pour y glisser la main, découpez, puis retirez le chapeau. (Ne le jetez pas).

ETAPE 2 – Vider les graines et filaments

Retirer avec les mains rapidement l’intérieur, prenez une cuillère, et grattez bien la chair, les fibres et les pépins tout en faisant attention à ne pas transpercer la citrouille.

Vous pouvez garder les pépins pour les ré-utiliser et faire un velouté de potiron/citrouille ou une tarte avec la chair.

ETAPE 3 – Dessiner le visage

A l’aide d’un modèle, d’un pochoir ou alors de son imagination dessinez avec un feutre le visage de ce petit monstre.

Si vous voulez faire une correction, gommez avec un papier absorbant mouillé.

ETAPE 4 – Découper et sculpter

Une fois le visage dessiné, prenez un couteau pour découper les contour et poussez les morceaux vers l’intérieur ou l’extérieur pour les retirer.

ETAPE 5 – Allumer une bougie

Placez une bougie ou une guirlande à l’intérieur de la citrouille et refermez avec chapeau découpez au début.

Si vous utilisez une vraie bougie ne remettez pas le chapeau car cela risque de faire brûler la chair et d’être dangereux.

Exemple de pochoir :

Catégories
Idées & Conseils

Une idée pour Halloween …

… organisez une randonnée pédestre.
C’est tout simple, il s’agit de préparer une randonnée semi-nocturne sur le thème « Halloween ».
Un circuit de 4 km est tout à fait adapté aux enfants. Il peut s’agir d’un circuit urbain ou bien à travers les chemins de campagne selon votre lieu d’habitation.
Petits et grands seront déguisés en sorcières, fantômes, squelettes, vampires et autres monstres d‘Halloween.
Attention, pensez à bien vous couvrir car à la fin octobre, les fins de journée sont fraîches…
Le parcours pourra être jalonné de citrouilles et tous les participants apprécieront les haltes animations (senteurs, goût) et dégustations (soupe à la citrouille, cakes, fruits, miel, …) ainsi que les décorations et surprises « effrayantes » qui ponctueront le parcours.

A l’arrivée, participants et organisateurs se retrouveront autour du verre de l’amitié dans une ambiance très conviviale.
Quant aux enfants ils seront ravis de leur moisson de bonbons récoltés sur le trajet grâce à la générosité des habitants dont certains auront décoré leur maison.

Idée d’animation : dans l’après-midi précédent la rando, avec les enfants, vous pouvez organiser un atelier « sculpture de citrouilles ». Les œuvres jalonneront le parcours du soir et chacun pourra repartir avec sa composition à la fin de la soirée.

Catégories
Idées & Conseils

Loteries d’enveloppes par FILLON – mode d’emploi

Catégories
Idées & Conseils

L’histoire du Carnaval

Le Carnaval est un événement festif lié au carême. C’est une période de divertissement pendant laquelle l’ordre établi et la distribution des rôles sont renversés. Le riche devient pauvre et le mendiant est sacré Roi du Carnaval. Chacun se cache derrière son masque ou son maquillage pour faire ce qui est interdit en temps normal.Le Carnaval précède le Mercredi des Cendres et le Carême. Il commence le jour de l’Épiphanie, Jour des Rois, et se termine le jour de Mardi-gras veille du Mercredi des Cendres. Le point culminant est le jour du Mardi-gras.
Depuis le Moyen-Age
Dans un premier temps, l’Église condamna les manifestations carnavalesques héritées des saturnales romaines, puis ne pouvant s’y opposer, elle les récupéra.
Les déguisements de Carnaval permettaient non seulement de s’amuser, mais aussi de transgresser les interdits de l’ordre social.
Les plus célèbres dans le monde
Les Carnavals les plus célèbres sont le Carnaval de Rio durant lequel défilent les élèves des écoles de samba, Le Carnaval de Venise où les participants rivalisent d’élégance et masquent leur visage, le Carnaval de Dunkerque où la foule brandit des parapluies tout en dansant et chantant. Citons aussi le Carnaval de Québec où la glace et la neige sont à l’honneur.
Les spécialités de Carnaval
En France, la tradition veut que l’on déguste de délicieux beignets sucrés même si les crêpes conservent de nombreux adeptes…

Catégories
Idées & Conseils Soirée à thème

La véritable (et belle) histoire du Père Noël

Accueilli à bras ouverts dans les foyers en cette période de fête, le Père Noël reste un personnage au passé trouble.

Et si le Père Noël était un usurpateur ? Le bonhomme joufflu, tout de rouge vêtu, n’a pas toujours affiché l’allure débonnaire qu’on lui connaît. A l’origine, au Xe siècle, il se fait appeler Saint Nicolas et traîne, juché sur un âne, sa houppelande verte, sa mitre et sa crosse. Fêté essentiellement dans les pays nordiques, le 6 décembre, il passe de maison en maison accompagné du Père Fouettard. Tous deux distribuent différentes friands pains d’épices représentant le Saint évêque, et réservent les coups de trique et les oignons aux chenapans.

C’est au XVIIe siècle que commence sa métamorphose, lorsque les premiers immigrants Allemands s’installent aux Etats-Unis. Il troque alors son patronyme pour celui de Santa Claus et se débarrasse de son encombrant compagnon. Peu à peu, sa physionomie s’adoucit jusqu’à apparaître pour la première fois en 1863, ventru, jovial et paré d’un costume garni de fourrure blanche, ceinturé de noir, dans les pages de l’hebdomadaire « Harper’s Illustrated weekly ».

De la légende au personnage publicitaire
Vers 1850, alors que paraissent « Les livres de Noël » de Charles Dickens, les Anglais décident de repousser sa célébration à la nuit du 24 au 25 décembre. Mais il faut attendre 1931 et une publicité de Coca Cola à destination des enfants, pour que le bonhomme prenne son allure définitive. Affublé d’un traîneau tiré par des rennes, il sirote une bouteille de la fameuse boisson au goulot, histoire de prendre des forces avant la distribution de cadeaux. L’illustrateur, Haddon Sundblom, pousse alors le trait jusqu’à l’habiller aux couleurs de la marque : rouge et blanc, des couleurs parfois utilisées auparavant mais qui seront popularisé par cette publicité. Cette nouvelle renommée le hisse au stade de héros volant la vedette au petit Jésus, au grand dam des catholiques.

Les Français, qui s’échangent depuis longtemps des petits cadeaux pour célébrer la naissance du Christ, résistent longtemps à la mode du Père Noël. Mais l’après-guerre et l’arrivée du plan Marshall et du Coca-Cola, ont raison des plus fervents défenseurs de la tradition chrétienne. Au point qu’en 1962, le ministre des PTT (Poste, télégraphe et téléphone) est contraint de créer son secrétariat officiel pour répondre aux nombreuses lettres des enfants sages. Une soixantaine d’assistantes de notre bedonnant héros sont d’ailleurs actuellement à pied d’oeuvre pour répondre à toutes les lettres écrites par les enfants. L’histoire raconte que c’est la propre sœur du ministre qui répondit aux premières missives, elle ne dit pas en revanche si elle inspira un personnage encore sous exploité, la Mère Noël.

Delphine Sampic-Berger
metronews.fr

Catégories
Enterrement vie de garçon / vie de jeune fille Idées & Conseils Mariage

Qui fait quoi dans un mariage ?

Les rôles de chacun dans la préparation d’un mariage !

Car on s’y perd assez rapidement avec tout ce qui a à faire lors de l’organisation d’un mariage. Voici une très jolie infographie sur les rôles de chacun dans la préparation de ce grand jour…Car oui ! Vous n’êtes pas seule et avez entièrement le droit de déléguer des tâches à votre entourage…après tout, c’est la tradition !

Voici donc un pense-bête très utile sur les rôles de chacun à votre mariage.
Il vous aidera à y voir beaucoup plus clair, faire le point sur là où vous en êtes et surtout de déléguer aux bonnes personnes.

 

 

Qui fait quoi dans un mariage ?

Le Marié et la mariée
– Déterminer la date
– Déterminer le lieu
– Choisir les alliances
– Faire la liste des invités
– Décider du budget
– Choisir les témoins
– Ecrire les cartons d’invitation
– Choisir la tenue des enfants d’honneur
– Réserver la lune de miel
– Offrir des dragées aux invités
– Découper le gâteau
– Payer pour la plupart des dépenses
– Ecrire les cartons de remerciement

Les Témoins
Chacun des 2 mariés choisit 1 ou 2 témoins (soit maximum 4 au total)
Ils peuvent être des 2 sexes.
– Organiser l’enterrement de vie de jeune fille et/ou vie de garçon
– Aider la mariée à choisir sa robe et/ou le marié à choisir son cotume
– Participer aux travaux manuels (décoration, faire-parts, etc)
– Etre disponible pour toutes autres tâches
– Faire un discours sur la rencontre et la vie du couple pendant la réception
– S’occuper de l’animation et des jeux de mariage
– Etre présent sur tous les fronts
– Organiser le convoi marital
– Etre de bons conseils
– Signer les registres

Les enfants d’honneur
Ils servent avant tout à « faire joli » et à mettre en valeur la cérémonie de mariage
– Tenir le long voile de la mariée
– Faire la quête
– Apporter les alliances
– Distribuer les confettis

Les garçons et demoiselles d’honneur
ils jouent essentiellement le même rôle que les témoins dans la préparation du mariage mais ils n’ont aucun rôle légal
– Rôle de soutien et d’aide à la préparation du mariage
– S’assurer que le marié n’oublie pas les alliances
– S’assurer que le mariage se déroule à merveille
– Précéder la mariée dans l’allée pour la cérémonie

Le père de la mariée
– Accompagner la mariée en voiture depuis la maison familiale jusqu’au lieu de la cérémonie
– Arriver à l’église avec la mariée à son bras, précédé par les enfants d’honneur
– Traditionnellement, il offre la robe de mariée à sa fille sans toutefois la voir
– Remet la mariée à son futur mari devant l’autel
– Faire un toast lors sur repas de réception, suivi d’un discours
– Ouvrir le bal avec la mariée
– Inviter la mère du marié à danser

La mère de la mariée
– Accompagner la mariée aux essayages de robes
– Aider l’organisation du mariage
– S’impliquer dans la recherche de prestataires et centraliser les relations avec eux
– Aider les mariés à élaborer le budget du mariage
– Dresser une liste d’invités des membres de la famille
– Prévoir les réservations des hébergements si nécessaire
– Aider à organiser le dîner de répétition
– Aider la mariée à mettre sa robe et ses accessoires
– Enregistrer les cadeaux de mariage et les noms des donateurs
– Accueillir les invités

Les parents du marié
– Demeurer disponibles et aider au besoin
– Le père du marié invite la belle-mère à danser
– La mère doit danser avec le père de la mariée lorsqu’il l’invite

 

(source instantprecieux.fr)

Catégories
Idées & Conseils

Notice d’utilisation de nos loteries d’enveloppes

319091
Toutes nos loteries  comprennent :
Tous les lots (principaux, moyens et de consolation) nécessaires à la distribution.
Le nombre d’enveloppes « Achetez-moi » nécessaires.
2 séries de papillotes numérotées.
1 série de papillotes  » LIBRE-CHOIX « .

Organisation préconisée

Il est conseillé d’organiser une pré-vente des enveloppes contenant une papillote numérotée avant la fête.Attention : bien mélanger les enveloppes avant la mise en vente pour que les numéros ne se suivent pas.

Le jour de la fête, vous avez 2 possibilités :

Vous numérotez tous les lots : Dans ce cas, présentez tous les lots (gros, moyens et de consolation) en leur affectant un numéro (avec une papillote de la 1ere série). Il est conseillé de ne pas laisser ce numéro apparent (étiquetez au dos du produit afin que les joueurs ne cherchent les enveloppes avec un numéro gagnant d’un gros lot). N’oubliez pas de noter sur le 2eme jeu de papillotes la correspondance des lots et des numéros, la recherche en sera facilitée.
Vous optez pour la solution  » LIBRE-CHOIX  » : Vous n’étiquetez que les gros lots et les lots moyens (toujours au dos du produit pour éviter la triche). N’oubliez pas de noter sur le 2eme jeu de papillotes la correspondance des lots et des numéros, la recherche en sera facilitée. En ce qui concerne les lots de consolation, vous les présentez sous forme de vitrine et dans ce cas ils deviennent  » LIBRE-CHOIX  » (sur le 2eme jeu de papillotes, si un numéro n’a pas de lot affecté, il est par conséquent en  » LIBRE-CHOIX « , vous gagnez du temps de préparation).
Au fur et à mesure que les joueurs se présentent pour retirer leur lot, en regardant sur le répertoire (2ème jeu de papillotes), vous voyez tout de suite à quel lot correspond le numéro de la papillote et vous pouvez ainsi le distribuer.