Catégories
Idées & Conseils

Histoire de la St Vincent (Fête des vignerons)

La Saint-Vincent (22 janvier) est un jour de fête dans le monde viticole car ce Saint Vincent est le patron des vignerons.

Saint-Vincent est né en Espagne. Il était diacre de Saragosse au début du IVème siècle. Il fût martyrisé par ordre du Préfet Dacien à Valence et mourut, en compagnie de son évêque, Saint-Valère, sous les tortures le 22 janvier 304. Son élection en tant que patron des vignerons reste mystérieuse. Voici quelques hypothèses:

–  La première syllabe de son nom « vin ».

– La date du 22 janvier correspond généralement à une période climatique de transition entre l’état d’hibernation de la vigne et celle du retour de la végétation. Ce qui a donné ce proverbe : « À la Saint-Vincent, l’hiver s’en va ou se reprend ». C’était autrefois le début de la période de taille.

–  On peut également interpréter « vincent » comme « vin sang » c’est-à-dire le sang de la vigne.

Apparues au Moyen Âge, avec les « sociétés de secours mutuel » de chaque village bourguignon, les manifestations traditionnelles de la Saint-Vincent avaient enregistré un déclin au début XXe siècle avec la laïcisation de la société. Seuls quelques villages organisaient les manifestations sous forme d’un repas de cochon.

Le 22 janvier 1938, la Confrérie des Chevaliers du Tastevin a relancé les manifestations et a organisé la première Saint-Vincent tournante d’envergure à Chambolle-Musigny. Il n’y avait que six sociétés de Saint-Vincent dans le défilé. Cette manifestation prendra de l’envergure avec les années. En 1964, Saint-Romain ouvrira les caveaux de son village, en 1973, Morey-Saint-Denis proposera un verre gravé. Dans les années 2000, l’évènement devient ingérable au point de vu financier, sécuritaire ainsi que pour la circulation.  Aujourd’hui plus raisonnable, 40 000 personnes à Chassagne-Montrachet en 2010, entre 38 000 et 45 000 à Saint-Aubin en 2014.

En 2015 , il y a eu 80 sociétés de secours mutuel qui ont défilé entre le Clos de Vougeot et la village de Gilly Lès Citeaux.

Dictons liés à Saint-Vincent :
A la Saint Vincent, l’hiver monte ou descend.
A la Saint-Vincent, les glaçons perdent leurs dents ou les recouvrent pour longtemps.
Saint Vincent clair et beau plus de vin que d’eau (Loir et Cher).

Quelques  Saint-Vincent en France :
Beaune le 17 et 18 janvier (Bourgogne)
Joigny Côte Saint-Jacques le 18 janvier (Bourgogne)
Saint- Vincent tournante les 24 et 25 janvier à Gilly Lès Citeaux et Vougeot (Bourgogne)
Saint Maximin La Saint Baume le 26 janvier (Provence)
Cahors le 18 janvier (Sud-Ouest)
Cogny / Rivolet  le 23 janvier (Beaujolais)

Catégories
Baptême / Communion Idées & Conseils

Des idées pour organiser une baby shower

Lorsqu’on organise une Baby Shower, la tradition veut que l’on prépare un série d’activités et de jeux en rapport avec la grossesse, la future maman ou les bébés. Le but est de faire passer un agréable moment à tout le monde, dans la joie et la bonne humeur et de laisser à la future maman des souvenirs plein la tête.
Si vous avez décidé d’
organiser une Baby Shower à une proche, c’est donc vous la maîtresse de cérémonie et c’est à vous de prendre les choses en main et d’animer cette fête.
Il existe de nombreuses activités de Baby Shower mais rien ne vous empêche d’en nventer. Et si vous êtes à court d’idées, voici 10 idées d’activités et de jeux à faire pendant une Baby Shower :

Le jeu des petits pots

Achetez différents petits pots de légumes du premier âge en grande surface. Choisissez plutôt des purées moulinées. Prenez un petit pot de chaque légume (carotte, patate douce, petits pois, haricots verts, courgette, épinards). Le but est d’avoir des petits pots de saveurs différentes, mais dont les couleurs sont similaires. Vous pouvez également rajouter des petits de pots de fruits.
Retirez les étiquettes de tous les petits pots afin qu’on ne puisse plus savoir à quel légume correspond chaque pot, puis numérotez chaque petit pot de façon unique. N’oubliez pas de garder la correspondance entre chaque numéro et le légume quelque part.
Chaque invitée va devoir deviner, à la vue et à l’odeur, à quel légume correspond chaque petit pot. L’invitée qui aura obtenu le plus de bonnes réponses remporte le jeu ! Vous pouvez adapter ce jeu en permettant aux personnes de pouvoir goûter le petit pot dont elles doivent deviner le nom. Miam 🙂

Le jeu du fil de laine

La future maman est bien avancée dans sa grossesse, elle est bien ronde. Mais savez-vous à quel point ? Le but de ce jeu est, à l’aide d’un fil de laine, d’estimer la circonférence du ventre de la maman. Il s’agit de couper un fil de laine dont la longueur correspondrait au tour de taille de la maman. Le nombril est souvent pris comme point de référence. C’est assez marrant de voir à quel point la vision qu’on a de ce gros ventre est différente de la réalité.
Chaque invitée va donc devoir couper un fil qui correspond au maximum au tour de taille de la future maman. En général, les personnes enroulent le fil autour de leur propre taille, puis rajoute plusieurs centimètres, en fonction de la perception qu’elles ont de la grosseur du ventre de la future maman. Cette dernière participe également mais n’a pas le droit d’enrouler le fil autour de sa taille.
Pour déterminer la gagnante, chaque invitée viendra essayer son fil autour de la taille de la maman. La gagnante est celle qui sera le plus proche de la réalité.
C’est à vous de décider avant le début du jeu si les fils trop longs sont éliminés ou non.

Prévision de la date de naissance

Vous connaissez certainement la date prévue de l’accouchement (dpa), mais rien ne dit que l’accouchement aura vraiment lieu ce jour là. Le but de ce jeu est donc de déterminer à l’aveugle, à quelle date la future maman accouchera. Vous pouvez poser des questions à la maman sur le déroulement de la grossesse, lui demander si elle a accouché en avance ou en retard. Le but est d’avoir des indices pour essayer d’estimer au mieux la date de l’accouchement. Chaque invitée note sur un papier son nom et la date à laquelle elle pense que l’accouchement aura lieu. Tous les papiers sont rassemblés dans une enveloppe et rendez-vous le jour J.

Crafts et dédicaces sur body pour bébé

Achetez des body blancs en coton, choisissez du 6 à 12 mois. Prenez-en suffisamment pour que chaque personne en ait au moins un, deux si on prévoit les ratés. Achetez également de la peinture pour vêtement, des pochoirs.
Il s’agit là d’une activité manuelle. Mettez-vous toutes autour d’une table ou à même le sol, et laissez aller votre créativité ! De jolis dessins, le prénom de l’enfant, un mot pour la maman, c’est à vous de voir. Ces vêtements sont destinés au petit bébé. À chaque fois qu’il les portera, la maman se rappellera de cette babyshower, de ce moment avec ses proches.

Le jeu du prénom

Ce jeu n’a de sens que si la future maman n’a pas encore révélé le prénom du bébé.
Le but est donc de deviner le prénom du bébé. La future maman donne des indices comme par exemple la première lettre du prénom, son origine, etc. Et chaque invitée doit noter sur un papier le prénom qu’elle imagine être le bon. Si la future maman décide de révéler le prénom ce jour là, la gagnante est celle qui a trouvé le juste prénom ou qui s’en rapproche le plus. Sinon, tous les prénoms sont placés dans une enveloppe et rendez-vous le jour J.

Le juste prix

Pour préparer ce jeu, choisissez 5 articles de bébé à l’avance dont vous connaissez l’exact prix. Vous pouvez par exemple choisir un biberon, un tapis d’éveil, un sac à langer, une balancelle, du sérum physiologique.
Le but de ce jeu est d’estimer le juste prix de chacun de ces articles. Chaque invitée va noter sur une feuille une estimation du prix de chacun de ces articles. La gagnante est celle qui a le plus de bonnes réponses. Une bonne réponse correspond à un prix qui se rapproche le plus de la réalité, sans le dépasser.
Il y a différentes variations de ce jeu. À tour de rôle, vous pouvez également demander à chaque invitée de deviner le prix exact d’un produit en moins d’une minute. La gagnante est celle qui trouve le juste prix en un temps minimum.

Liste d’objets pour bébé

Le but de ce jeu est de lister, en 2 minutes, un maximum d’objets en rapport avec les bébés (tétines, biberon, lait infantile, sac à langer, etc.). La gagnante est celle qui aura la liste la plus longue.
Vous pouvez également demander à chaque invitée de donner pour chaque lettre de l’alphabet, un objet pour bébé commençant par cette lettre.

La course à la tétine

Pour ce jeu, vous aurez besoin de 2 tétines avec « poignée » et de pailles pour chaque invitée.
Séparez les invitées en 2 équipes, formez 2 lignes (1 par équipe). Donnez une paille à chaque invitée. Chaque invitée a sa paille dans sa bouche. Pour chaque équipe, le but est de passer la tétine de proche en proche en utilisant sa paille et sans utiliser les mains. Si la tétine tombe en chemin, il faut recommencer. L’équipe gagnante est celle dont la tétine sera passée par tous les participants le plus vite.

Changer une couche à l’aveugle

Quand le bébé sera né, la maman connaîtra des nuits chaotiques, des nuits où elle n’aura plus les yeux en face des trous. Et pour savoir si elle y est prête ou pour voir à quoi ressembleront les couches de ce petit bébé, bandés. Vous pouvez filmer la scène pour lui montrer.

Confessions intimes

Dans cette animation, la future maman partage avec ses invitées les 5 meilleurs moment de sa grossesse. Ce jeu est parfait pour clôturer la Baby Shower, il invite à la discussion, aux confidences.

La Baby Shower est un moment fun.
Ne vous prenez pas au sérieux et amusez-vous bien!

source : http://www.lesptitsmwana.com

 

Catégories
Idées & Conseils

Des applis spéciales enfants à télécharger

Nos enfants ont de plus en plus l’habitude de nous emprunter notre smartphone. Alors, à la rentrée, on télécharge des applications spécialement conçues pour le jeune public qui va leur permettre d’apprendre en s’amusant. 

Marco Polo Océan : 
Entièrement gratuite, cette appli permet de faire découvrir les fonds marins à nos bambins. Ils y construisent leur propre bateau pour ensuite explorer la faune et la flore maritime. Une voix off leur apprend les différentes espèces et les immerge dans cet univers. Parfait pour les fans d’animaux.
Disponible uniquement sur l’Apple Store.

Playkids : 
Playkids est une appli multi-fonction. On y trouve de nombreux jeux éducatifs, des contes ou encore des chansons. Ils pourront également regarder leurs programmes favoris puisqu’elle est associée à des stations de télévision. Un bon compromis qui leur permettra de varier les plaisirs.
Disponible sur l’Apple Store et android.

ABMaths :
Une fois n’est pas coutume, nos enfants vont adorer réviser les mathématiques avec cette application. Conçue pour les 5-10 ans, elle s’adapte pour les plus grands si l’envie vous en prend. On peut y enregistrer les résultats pour se mettre en compétition ou tout simplement voir les progrès de notre petite tête blonde. On ne doute pas qu’il retiendra bien ses leçons.
Disponible sur l’Apple Store et android.

Révise tes tables de multiplication : 
Les tables de multiplications sont le cauchemar d’un grand nombre d’enfant. Pour lui faire retenir, (parce qu’avec le recul, on constate leur utilité) cette appli a misé sur du ludique. Un parcours sans pitié l’attend dans le monde préhistorique. Pour arriver à le terminer, il n’y a pas de secret, il faut enchaîner les bonnes réponses sous peine de finir dévorer par un lion…
Disponible sur l’Apple Store et android.

Crazy Taxi
Purement récréative, Crazy Taxi risque de faire fureur à la rentrée. On peut y customiser son véhicule et ensuite, tous les coups sont permis pour emmener les clients à bon port le plus vite possible. Les amateurs de jeu auto seront ravis et une ou deux parties pourront toujours être la récompense après des tables de multiplications bien remplies.
Disponible sur l’Apple Store et android.

Profitez bien des avantages des nouvelles technologies.

Catégories
Idées & Conseils

Vos astuces pour une rentrée scolaire réussie

Après des vacances d’été bien méritées, vos enfants vont bientôt reprendre le chemin de l’école. Alors pour une rentrée scolaire économique et zen, découvrez des petites astuces de mamans partagées sur le Journal des Femmes.

Le 3 septembre, c’est la rentrée ! Alors que les enfants retrouvent leurs amis, les devoirs, le rythme scolaire, les mamans elles, renouent avec les préparatifs ! Et comme elles nous le confient dans leurs témoignages, pour être fin prêtes le jour J, une organisation en amont est indispensable.

Etape 1 : l’achat des fournitures scolaires avant les vacances
Toutes les mamans s’accordent sur un point : une bonne organisation va de pair avec une rentrée scolaire zen.

Béa confie : « D’un naturel plutôt organisé, j’ai besoin que tout soit planifié à l’avance : les fournitures sont achetées et rangées dans les cartables une semaine à l’avance, les habits sont choisis la veille et je prends ma journée pour accompagner et venir chercher mon enfant à l’école ». Un programme mené d’une main de maître pour une rentrée des classes sans faute !

Nina, de son côté, n’en est pas à sa première rentrée scolaire : »Avec deux ados je suis rodée ! Cette année, c’est une rentrée en 4e pour ma fille et en 2nde pour mon fiston. J’achète les fournitures de base en juillet avant de partir en vacances pour être débarrassée. »

Avec des filles adolescentes, Françoise est également catégorique : « Pour moi, la principale galère de la rentrée, c’est les courses des fournitures scolaires.Trop de monde, trop de temps perdu… Je les fais systématiquement avant de partir en vacances. »

Les fournitures scolaires sont donc la bête noire des mamans à l’approche de septembre. Alors pour éviter les bousculades dans les rayons, une solution : faire le gros des achats de crayons, agenda et cahiers avant le départ en vacances. Et Françoise l’experte, de confirmer :  » Prenez-y vous en avance, c’est le seul moyen pour ne pas galérer dans les magasins surpeuplés ! »

Nini a une autre astuce pour éviter la foule dans les supermarchés : elle opte pour l’achat en ligne. « Je commande pas mal sur Internet, ça évite les files d’attente et les caprices au magasin pour tel ou tel modèle » précise-t-elle.

Etape 2 : l’incontournable shopping de vêtements fin août
Rentrée scolaire rime aussi avec nouvelle garde robe !
Parce que les enfants grandissent vite (à croire plus vite en été que le reste de l’année !) et évidemment pour être toujours tendance, un passage par les magasins de vêtements est incontournable.

Sabrina, qui prépare la première rentrée en maternelle de sa fille, confie : « L’achat des vêtements pour la rentrée se fera à la dernière minute… Elle grandit tellement vite que je préfère voir ça quelques jours avant l’école ! »

Même discours pour Nini qui accompagnera son aîné au CP et sa cadette en petite section de maternelle : « Les vêtements fin août car ces petits bouts grandissent pendant les vacances. »

De son côté, Evelyne accompagnera également son enfant pour la première fois à l’école et, côté garde-robe, elle attendra aussi jusqu’au dernier moment. La raison : cette maman a « remarqué que dans certains magasins il y a souvent des promos vers la rentrée. »

Nina et ses ados se feront comme à leur habitude, « une journée shopping tous ensemble pour les vêtements de rentrée » et Françoise précise qu’elle ira « acheter de nouveaux jeans fin août. »

Etape 3 : l’organisation de la rentrée et des trajets à l’école
Alors que certains ont leurs petits rituels et accompagnent leurs enfants devant l’établissement le jour J, comme Nina, d’autres découvrent pour la première fois les joies d’une rentrée scolaire !

Un peu angoissée par ce grands-parents iront la chercher à la fin de la journée en nous attendant ».

Catherine, elle, prévoit de s’organiser avec d’autres parents pour les allers-retours à l’école : « Ma fille a sa meilleure amie qui habite juste à côté de chez nous, elles ne sont pas dans la même classe mais ça les rassure de se retrouver ensemble pour le trajet donc on a organisé un covoiturage avec les parents. »

L’option des arrangements entre voisins est d’ailleurs reprise par Nina : « Pour nous faciliter la vie, je m’arrange toujours avec d’autres mamans voisines pour les allers-retours à la maison le matin et après l’école. »

Etape 4 : zen attitude avant le jour J
Pour cela, chacune sa technique, mais les bases restent les mêmes : retrouver un rythme « scolaire » quelques jours avant la rentrée, faire le chemin en amont pour une première rentrée à la maternelle ou primaire, préparer le cartable et les tenues vestimentaires la veille.

Mathilde, de son côté, tente d’apaiser les angoisses de sa jeune ado avec un moment mère-fille privilégié. « Pour mettre en confiance ma fille de 13 ans qui angoisse pas mal mais ne se livre pas beaucoup, j’ai trouvé comme solution de lui proposer un « cahier secret » caché dans un endroit connu de nous seules dans lequel on peut échanger. »

Alors, à vous de trouver la meilleure solution et BONNE RENTRÉE !

 

Catégories
Idées & Conseils

Idée de cadeau pour les seniors …

Les seniors aussi s’amusent sur tablette !

Et si, pour Noël, vous offriez à vos aînés des tablettes leur proposant des jeux culturels ?

Si l’on croit souvent que les tablettes sont uniquement réservées aux jeunes générations, il ne faut pas oublier que le premier iPad a d’abord été pensé et conçu à destination des seniors, afin de leur offrir des divertissements à la fois simples et innovants. Pari réussi aujourd’hui, puisque la tablette est désormais familière aux séniors, et constitue un incontournable des listes de cadeaux de Noël !

Parce que nous pensons que beaucoup de jeux proposés sur ces tablettes peuvent paraître infantilisants ou peu stimulants, DYNSEO vous propose tout un panel de jeux culturels : de questionnaires sur la culture française en passant par la reconstitution de célèbres tableaux sous forme de puzzle ou la découverte, chaque jour, de textes et de poèmes issus du patrimoine littéraire français, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux de culture.

Ces jeux ont une vocation : stimuler la mémoire et la réflexion, tout en apprenant et en s’amusant. Car les études le prouvent : l’art-thérapie fait à la fois plaisir à nos aînés, et procure d’indéniables bienfaits sur leur mémoire !

Vous craignez que vos proches n’utilisent pas leur tablette ? Sachez qu’en plus de proposer des jeux, les tablettes DYNSEO vous permettent, de chez vous et très simplement, de communiquer avec eux en permettant l’envoi de messages, de photos et d’e-mails. Vos aînés pourront y répondre très facilement, et avoir le plaisir, en jouant, de recevoir des photos et mails de leurs  petits-enfants ! Enfin grâce aux statistiques associées aux jeux, vous pourrez suivre l’activité de votre aîné ainsi que l’évolution de sa santé.

Nos formules et tarifs 

L’abonnement est à partir de 17,94€ pour 3 mois si vous avez déjà une tablette Android. Vous n’avez pas de tablette ? Aucun souci, DYNSEO se charge de tout, et vous propose des tablettes Wifi, comme des tablettes 3G. L’ensemble tablette + Abonnement est à partir de 250 € TTC .

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations ! DYNSEO se fera un plaisir de répondre à vos questions.

Contact : www.dynseo.com

Offre noel

Catégories
Animation Idées & Conseils

Quelques remarques concernant les lâchers de ballons …

Lacher-ballons
Le spectacle a toujours quelques chose de magique. Un objet qui vole avec une lettre à son nom que l’on envoie vers l’inconnu, disparaissant dans l’immensité du ciel. Le lâcher de ballons fascine petits et grands par l’esthétique de la scène d’envol et la symbolique.

Savez-vous que vous devez déclarer le lâcher de ballons à la Préfecture ?
Il ne s’agit pas de demander une autorisation mais d’informer les services de l’Etat de l’événement. En effet, un lâcher massif de ballons liés avec des attaches métalliques peut générer une gêne ou une distraction pour les avions, radars et automobilistes.
Dans certains endroits la pratique est très encadrée voire même interdite. Sur l’île de Ré, elle est interdite depuis 2005. Ceci dans un souci écologique, pour éviter que les ballons ne retombent à la mer et soient ingérés par des animaux qui peuvent en mourir. Il s’agit là d’une conséquence à laquelle on ne pense pas en lâchant innocemment un ballon : la pollution (même si nos ballons sont bio-dégradables) et les risques pour la faune sauvage qui ingère ces plastiques.

Quelques règles à respecter :

  • les ballons doivent être gonflés à l’aide d’un gaz inerte et ininflammable comme l’hélium ou l’azote.
  • l’ensemble ballon+attache+carte ne doit comporter aucune partie métallique et les ballons ne doivent pas être reliés entre-eux.
  • le maximum de ballons pouvant être lâchés simultanément est de 100. Si vous voulez en lâcher plus, vous devez attendre 5 mn entre chaque session de 100 ballons.
    Cette dernière condition a du mal à être respectée puisque l’intérêt visuel d’un lâcher de ballons réside précisément dans le tableau d’ensemble de tous les ballons multicolores qui s’envolent en même temps !

En résumé, il est rappelé à chaque organisateur qu’un lâcher de ballons génère de nombreux déchets plastiques (demandez bien à vos fournisseurs des ballons en latex biodégradable; c’est le cas chez Fillon Tout pour vos fêtes !) dont on ne peut maîtriser le point de chute. Ces déchets s’avèrent néfastes pour l’environnement car sources de pollution visuelle et surtout présentent un risque d’ingestion par la faune.
L’Association Robin des Bois casse même un peu (beaucoup) la poésie de l’événement en estimant que « dès leur envol, les ballons sont des déchets« . A méditer

Catégories
Idées & Conseils

Pourquoi utiliser nos Gobelets ré-utilisables ?

Réduction des déchets

En France, la production d’ordures ménagères a doublé en 40 ans. Sur une année, nous rejetons 650 millions de tonnes de déchets. Chaque jour, un habitant produit environ 1 kilo d’ordures ménagères.
Réduire la quantité de déchets devient une nécessité pour la planète. Pour ce faire, la meilleure façon de les réduire, c’est de ne plus produire de biens jetables.En revanche, les biens durables permettent la réutilisation et garantissent souvent la propreté.
Le milieu évènementiel est un lieu idéal pour mener des actions d’éducation à l’environnement. Un festival, un concert, une rencontre sportive, une animation culturelle attirent un public nombreux. C’est l’occasion de sensibiliser des publics différents au développement durable et de vérifier l’efficacité d’un concept.

Objectif :

Les verres réutilisables, du fait de leur « durabilité », contribuent à préserver l’environnement et à réduire la production de déchets à la source.
Passer d’un bien jetable à un bien durable.

Quelques chiffres :

Si chaque homme consommait autant qu’un Européen, il faudrait l’équivalent de 8 planètes Terre pour subvenir aux besoins de la population mondiale.En France, 80 % des biens vendus sont jetés après une seule utilisation.99 % des produits deviennent des déchets dans les 6 semaines qui suivent leur utilisation.
Un Français va produire en moyenne 30 tonnes de déchets dans son existence.
Les acteurs économiques français (dont les Collectivités locales) ont dépensé 11 milliards d’euros en 2004 pour la gestion des déchets. 

La suppression des sacs plastiques jetables a permis d’économiser 28 000 tonnes de déchets depuis l’application de cette mesure.(Source ADEME)

Et si on en faisait autant avec les verres en plastique ?

La production de déchets sur les grands évènements comme les festivals se chiffrent en dizaines de tonnes. Certains déchets comme les verres sont évitables. Les verres jetables représentent le symbole le plus évident d’un produit dont l’utilisation est unique.
On consomme puis on jette, on consomme à nouveau et on jette à nouveau. Ce schéma se reproduit des dizaines de milliers de fois dans les gandes manifestations. Et même à la maison, les habitudes sont les mêmes.

Ces verres ne sont pas recyclables. Alors, sans mettre un terme à cette pratique, nous continuons d’envahir notre cadre de vie de déchets qu’il faut traiter sans cesse. Le bilan écologique est désastreux.

Réduire les déchets à la source

Aussi, grâce à ce système, il n’est plus nécessaire de produire une multitude de verres jetables. Chaque gobelet peut être lavé et réutilisé à souhait. On réduit donc le volume de production.
Dès lors, ce système met un terme au principe suivant : un verre pour une utilisation unique et pour une seule personne.

A l’image des grandes surfaces qui ont œuvrées à la suppression des sacs plastiques jetables, on peut imaginer à terme un changement de comportement similaire pour les verres, « les réutilisables » remplaçant « les jetables ». C’est donc un acte concret de réduction durable des déchets.

Propreté

Pour en finir avec les étendues de verres plastiques jetés au sol, abandonnés dans les rues ou sur les espaces verts, voici venu le temps des biens durables, qui implique un changement de mode de consommation. Les verres réutilisables permettent de diminuer de 80% le volume des déchets sur un évènement.
S’il reste encore au sol des serviettes en papier, des cannettes de verres ou d‘aluminium, des assiettes et couverts plastiques ou autres barquettes de frites, les comportements changent. Dès lors qu’il y a moins de jetable, le public va alors faire l’effort de trier davantage et de jeter ses déchets dans les poubelles. C’est un effet positif de la mise en place des gobelets réutilisables.
Les lieux demeurent propres et agréables.
Grâce à ce petit geste, les utilisateurs contribuent à la préservation de l’environnement et des paysages. 

Verres réutilisables ou verres compostables ?

Fini la vaisselle en plastique jetable, voici la vaisselle compostable ! Une alternative géniale ! De prime abord, l’idée est séduisante. Pourtant le compostable n’entraine pas le changement de comportement. Bien au contraire, sous couvert du label « compostable », tombent alors les dernières réticences à jeter les verres au sol : « Puisque c’est compostable, balance ! ». 

Pourtant, il faudra bien prendre le temps de ramasser les verres à la fin de l’évènement, de les trier et de tenter de les composter. Le résultat n’est pour l’heure pas probant.
Aussi, ne faut il pas des matières premières pour fabriquer les verres compostables ? On utilisera alors la même quantité d’énergie pour fabriquer un verre compostable que réutilisable. Mais après la première utilisation, le verre compostable n’a plus d’utilité alors que le verre réutilisable n’est qu’à l’aube d’un long voyage à travers les nombreux événements pour lesquels il va servir.
La vaisselle compostable en général et le verre en particulier ne modifient en rien le volume des déchets. L’effet pervers et demeurent consommateurs d’énergie au même titre que les produits jetables traditionnels.

Lavage et recyclage :

Pour être lavé en machine et afin de respecter les normes d’hygiène, le verre réutilisable a besoin de 6 à 10 centilitres d’eau.
En fin de vie , le verre réutilisable trouve une seconde vie. Fondu, il est recyclé en cendriers de plage, en porte-verres, en grattoir à givre pour voiture…

Une démarche citoyenne

Objectif :

Agir pour la préservation de l’environnement par des gestes simples : c’est le devoir de chacun d’entre nous, c’est un acte citoyen.

De l’action individuelle à l’action collective :

Petit à petit, geste après geste, l’addition de tous les efforts individuels peut avoir des effets positifs sur l’environnement. Ainsi, si chacun d’entre nous remplace un verre jetable par un verre réutilisable, on supprime à terme la production de biens à utilisation unique. Si chacun utilise un verre réutilisable, il n’y a plus de gobelets jetables abandonnés au sol.
Ainsi, la somme de gestes individuels amène à un changement global des comportements.
La mise en place de verres réutilisables sur une manifestation a incité les consommateurs de canettes en aluminium ou d’assiettes en cartons à davantage jeter leurs déchets dans les poubelles. Petit à petit c’est donc la physionomie d’un événement qui change. Dès lors, la propreté renforce l’attractivité d’un site ou d’une manifestation.

La caution : un moyen qui responsabilise

Chaque gobelet réutilisable fait l’objet d’une caution de 1 euro à 2 euros. Il a désormais une valeur symbolique. Cette valeur représente le coût de fabrication d’un gobelet et traduit également l’empreinte écologique qu’il génère au moment de sa production. Mais contrairement au verre jetable, son utilisation est quasi infinie. La mise en place d’une caution entraine donc chaque utilisateur à la responsabilité individuelle. De fait, le verre réutilisable n’est plus abandonné, il est réutilisé. 

Nous tenons à conserver l’idée d’une caution de 1 euro à 2 euros. Le verre n’est qu’un contenant, autrement dit un objet qui sert pour une utilisation donnée. Il est absolument nécessaire de rendre alors à l’utilisateur son euro de caution contre son verre.

La réutilisation du gobelet dans la sphère privée

Chez les particuliers comme dans les entreprises, ces gobelets trouvent une seconde vie. Ils sont utilisés par les enfants, sans risque de les casser. Les adultes aussi les réutilisent pour les vacances, les pique-niques, le camping. Les étudiants témoignent s’en servir pour leurs soirées. Les entreprises utilisent ces verres pour remplacer les verres jetables aux machines à café et aux fontaines à eau. 

Un gobelet de français de qualité

Objectif :

Mettre à disposition des utilisateurs un produit de qualité .Les gobelets peuvent apporter une valeur ajoutée à une manifestation. 

Des verres décorés :

Les verres réutilisables que nous achetons à la société ECOCUP sont fabriqués en polypropylène. Ces verres sont recyclables. 

Les gobelets proposés présentent un aspect rigide. Ils rendent plus agréable leur utilisation. De plus, ils peuvent recevoir un liquide chaud ou froid sans être endommagés.

Les gobelets sont aussi vecteurs de communication. Ils sont personnalisables et servent alors de support publicitaire et d’objet souvenir au public d’un évènement. Ils mettent en évidence les couleurs de la manifestation et contribue à sa visibilité.

Des verres propres et contrôlés :

Les verres réutilisables sont lavés dès la fin d’un événement ou le soir même selon l’importance de la manifestation. A ce moment là, ils sont contrôlés et nettoyés selon les normes d’hygiène en vigueur par des machines à laver. Ils sont reconditionnés en cartons à l’intérieur de saches à usages alimentaires.

(source www.ecocup.fr)

retrouvez cet article dans notre boutique … cliquez ici

Catégories
Idées & Conseils

A propos des oeufs de Pâques …

La tradition remonte au Moyen-Age où il était interdit de manger des oeufs pendant le carême. Les oeufs pondus par les poules étaient alors conservés et, le jour de Pâques, on les décorait et on les donnait aux enfants.En France et en Belgique, on dit qu’ils sont apportés par les cloches, mais par le lapin en Allemagne et aux Etats-Unis et même par les poules au Tyrol.
La tradition de la décoration des oeufs est restée très présente dans de nombreux pays comme la Russie ou la Hongrie où ce sont de véritables oeuvres d’art.
Comment décorer des oeufs ?
De nombreuses décorations peuvent être réalisées sur des oeufs cuits ou vidés. Ils peuvent être teints en les plongeant dans des solution à base de colorants alimentaires. L’oeuf peint est certainement le plus connu, ceux créés par Fabergé pour le Tsar de Russie au XIXème siècle sont les plus célèbres et sont de véritables chefs d’oeuvre de joaillerie.
La Chasse aux oeufs
Des chasses aux oeufs sont traditionnellement organisées dans les cours ou les jardins familiaux, on y traque des oeufs en chocolat que chacun dégustera avec modération. Il existe même des itinéraires pédagogiques et ludiques organisés dans la région de Guéret (Le Labyrinthe des Monts) ou dans la région de Provins (Cité fortifiée).

Alors joyeuses Pâques à tous…