Catégories
Idées & Conseils Organisation

Comment organiser un LOTO ?

pions de loto
Vous vous souvenez des grilles de loto multicolores de votre enfance et de votre excitation à la remplir avant les autres…..Et bien, soigneusement organisée, une soirée de loto traditionnel est l’occasion de bien s’amuser, de faire connaître votre association…. et de financer ponctuellement vos activités. Passons sur la course aux autorisations et aux déclarations avant la date fatidique. La routine ! Commençons par l’organisation matérielle.
Pas si facile… mais ça peut rapporter gros !

Une salle et un mobilier adaptés
Il est toujours malvenu de refuser du monde. N’hésitez pas à recourir à la commission de sécurité pour connaître le nombre maximal de personnes que la salle peut accueillir et pour vous assurer de sa conformité. Ne vous contentez pas de l’avis du propriétaire !
Elle doit être facilement accessible (stationnement, accès handicapés), chauffée et disposer de sanitaire salubres en nombre suffisant ( les toilettes vont voir défiler la quasi-totalité du public…N’oubliez pas de les alimenter en papier. C’est tout bête, mais indispensable !). Prévoyez un podium et une petite sono pour que tout le monde puisse voir et entendre l’animateur. Les tables doivent être assez grandes pour que les joueurs puissent étaler leurs grilles s’ils en achètent plusieurs, et parfaitement stables, sinon les pions vont se balader sans cesse, rendant le jeu impossible. N’oubliez pas la buvette qui nécessite une organisions spécifique. Pensez à une salle municipale : le prix est très faible….Munissez-vous d’un fonds de monnaie assez important.
Un nombre suffisant d’animateurs
Prévoyez au moins 5 personnes bénévoles : 1 Monsieur Loyal, capable de fermeté, qui dirigera la soirée ; 1 à la buvette ( sandwichs, boissons) ; 1 à la caisse (vente des grilles) ; 2 à la vérification des grilles et aux détails matériels ( stylo, change, boisson, etc.). Le cas échéant, une ou deux personnes s’occuperont des enfants dans une salle annexe. En effet, ces soirées durent environ 4 heures et le calme doit y régner !
Le choix des lots et des grilles
Pour les lots, Nous sommes à votre disposition, consulter notre catalogue dans nos pages individuelles et pages loto.
Faites vos comptes
Une personne, dans ce genre de soirée, dépense en moyenne 30 euros (grilles et boissons). Les recettes atteignent vite 3000 euros. Pour un coup d’essai, achetez entre 450  et 750 euros de lots. Ajoutez les frais de photocopies, droits et taxes, location de la salle, achats de boissons, etc…, et vous pouvez espérer environ 750 euros de bénéfice.
Les démarches
Mairie : autorisation de la manifestation, avis favorable de la commission de sécurité pour un local ouvert au public
Gendarmerie ou au commissariat : déclaration de manifestation
SACEM : déclaration de la manifestation 3 semaines avant, état des recettes et programme musical dans les 10 jours.
Assurances : déclaration de la manifestation
Impôts : relevé détaillé des dépenses et recettes dans les 30 jours
Préfecture : autorisation si le loto est ouvert au grand public.
Réglement du Loto
ARTICLE 1
1 lot pour une ligne
1 lot pour 2 lignes
1 lot pour 3 lignes (le carton complet)
ARTICLE 2 
1 Seul gagnant par partie (Ex æquo possible)
IMPERATIVEMENT, le gagnant doit signaler dans la seconde qui suit la sortie du dernier numéro, QUI VIENT DE LE FAIRE GAGNER, la main levée et en criant très fort QUINE en direction du podium. IL APPARTIENT AU GAGNANT DE S’ASSURER QU’IL A BIEN ETE ENTENDU DU PODIUM, ET CE, AVANT LA SORTIE D’UN NOUVEAU NUMERO.
A DEFAUT, SON TOUR SERAIT PERDU.
ARTICLE 3 
Le dernier numéro tiré doit impérativement figurer sur la ou les lignes gagnantes, du ou des gagnants, sous peine de nullité.
ARTICLE 4 
En cas d’ex æquo, le gagnant est désigné par tirage au sort.
ARTICLE 5 
Le tirage au sort se fera par le meneur de jeu à l’aide d’un moyen approprié qui sera annoncé en début de partie. Après le tirage au sort, les ex æquo remporteront un lot de consolation.
ARTICLE 6 
Les cartons sont valables pour toute la soirée.
ARTICLE 7
L’achat des cartons pourra se faire pendant toute la soirée.
ARTICLE 8
Tous les litiges seront réglés par l’association organisatrice.
ARTICLE 9
Ne démarquez pas avant d’y avoir été invité par l’animateur, les réclamations éventuelles ne seront pas recevables.
ARTICLE 10 
Toutes cartes ne correspondant pas à la série dont l’identification sera précisée en début de jeu, seront considérées comme nulles.
ARTICLE 11
Toutes les cartes sont  » PROPRIETE  » des associations et devront rester sur les tables à la fin de la soirée, MERCI.
ARTICLE 12
Le fait de participer à cette soirée implique l’acceptation pure et simple de ce règlement.
Réglement du « Loto Plus »
ARTICLE 1 
Cochez 15 numéros de manière identique sur les deux grilles du Loto « plus ».
ARTICLE 2 
Le bulletin de contrôle doit être strictement identique au bulletin de jeu.
ARTICLE 3 
Pour valider votre jeu, détachez le bulletin de contrôle et allez le déposer au point de vente.
ARTICLE 4 
Toute carte raturée, surchargée, différente du bulletin de contrôle ou sans bulletin de contrôle déposé au point de vente avant le tirage du Loto « plus » sera déclarée nulle.
ARTICLE 5 
La partie sera jouée en fin ou milieu de soirée, il y aura tirage de numéros jusqu’à ce qu’il y ait un gagnant avec un carton plein.
ARTICLE 6 
Un seul joueur sera déclaré gagnant ( tirage au sort en cas d’ex-aequo).
Réglement du Bingo
ARTICLE 1
1 lot pour une ligne (ligne ou colonne ou diagonale)
1 gros lot pour la grille complète
ARTICLE 2 
1 Seul gagnant par partie (Ex æquo possible)
IMPERATIVEMENT, le gagnant doit signaler dans la seconde qui suit la sortie du dernier numéro, QUI VIENT DE LE FAIRE GAGNER, la main levée et en criant très fort QUINE en direction du podium. IL APPARTIENT AU GAGNANT DE S’ASSURER QU’IL A BIEN ETE ENTENDU DU PODIUM, ET CE, AVANT LA SORTIE D’UN NOUVEAU NUMERO.
A DEFAUT, SON TOUR SERAIT PERDU.
ARTICLE 3 
Le dernier numéro tiré doit impérativement figurer sur la ou les lignes gagnantes, du ou des gagnants, sous peine de nullité.
ARTICLE 4 
En cas d’ex æquo, le gagnant est désigné par tirage au sort.
ARTICLE 5
Le tirage au sort se fera par le meneur de jeu à l’aide d’un moyen approprié qui sera annoncé en début de partie. Après le tirage au sort, les ex æquo remporteront un lot de consolation.
ARTICLE 6 
Le tirage se fait avec 75 boules numérotées de 1 à 75, la case  » joker  » remplace n’importe quel numéro.
ARTICLE 7
L’achat des grilles pourra se faire pendant toute la soirée.
ARTICLE 8
Tous les litiges seront réglés par l’association organisatrice.
ARTICLE 9 
Ne démarquez pas avant d’y avoir été invité par l’animateur, les réclamations éventuelles ne seront pas recevables.
ARTICLE 10 
Toutes grilles ne correspondant pas à la série dont l’identification sera précisée en début de jeu, seront considérées comme nulles.
ARTICLE 11 
Toutes les grilles sont  » PROPRIETE  » des associations et devront rester sur les tables à la fin de la soirée, MERCI.
ARTICLE 12
Le fait de participer à cette soirée implique l’acceptation pure et simple de ce règlement.
Catégories
Idées & Conseils

Une galette des rois pour les apprentis cuisiniers

Très facile et rapide : 5 minutes de préparation et 25 minutes de cuisson
Pour 5 personnes :
2 disques de pâte feuilletée
200 gr d’amandes en poudre
150 gr de beurre
3 oeufs
125 gr de sucre en poudre
rhum

Mélangez le sucre, le beurre fondu, deux oeufs et les amandes en poudre.
Parfumez avec un peu de rhum.
Etalez cette préparation sur le premier disque de pâte, insérez la fève et recouvrez avec le second disque de pâte.
Dorez le dessus avec le jaune d’oeuf et enfournez 25 minutes à 200°C (thermostat 7)

Dégustez avec vos enfants ou vos amis …

Catégories
Idées & Conseils Réveillon

A propos de Noël …

Pourquoi le 25 décembre ?
A l’origine, ce qui est devenu Noël était une fête romaine, les Saturnales, qui duraient du 17 au 24 décembre. Elles honoraient Saturne, dieu des semailles et de l’agriculture. Une journée était réservée aux enfants, une autre était le jour de la liberté où les maîtres obéissaient aux esclaves.
Le dernier jour, le 24 décembre, les romains célébraient le solstice d’hiver (à partir de 325, le nouveau calendrier Julien ramena le solstice d’hiver le 21 décembre, ce qui est toujours le cas aujourd’hui).
Quand l’Eglise catholique eut à définir une date anniversaire célébrant la naissance de Jésus Christ, il y eut une grosse contreverse : certains proposèrent le 18 avril, moins 7 ans avant Jésus Christ, d’autres le 25 mars ou le 6 janvier… le Pape de l’époque décida que ce serait le 25 décembre à 0 heure, pile à la place du solstice d’hiver !
Pourquoi décore-t-on nos sapins ?
Des offrandes faites aux dieux, telle est la véritable origine des décorations du sapin de Noël car avant, on les pendait aux branches d’arbres. La tradition consistait, notamment dans l’est de la France, à accrocher des fleurs et des fruits, surtout des pommes, sur un sapin. Mais en 1858, à cause d’une grande sécheresse, survint une pénurie de fruits. Un souffleur de verre d’un village de la Moselle, Goetzenbruck, proposa de remplacer les pommes par des boules de verre. Cette exception devint coutume et se répandit dans le monde entier à la fin du XIXème siècle.

Catégories
Anniversaire Enterrement vie de garçon / vie de jeune fille Idées & Conseils Mariage Réveillon Soirée à thème

Bien choisir sa musique de fête …

la musique de vos fêtes
Soirées improvisées, anniversaires, réveillons ne se conçoivent pas sans musique. Avec le numérique, devenir DJ, c’est facile.

L’époque où l’on devait placer les disques manuellement sur la platine est révolu. Aujourd’hui, la diffusion de la musique festive est numérique. Voici quelques trucs pour passer une soirée tranquille, toute dédiée à vos invités.
Les playlists.
Vous disposez sur votre ordinateur d’une collection confortable de morceaux au format MP3. Il vous suffit de confectionner une « playlist » (liste de lecture). Il s’git d’une sélection des morceaux que vous souhaitez diffuser lors de votre soirée. Pour cela, utilisez le logiciel de lecture dont vous disposez (exemple : VLC, Windows Media Player, iTunes, etc.). Ils offrent tous la possibilité de créer des playlists. Il vous suffira ensuite de connecter votre ordinateur à votre ampli ou à votre chaîne hi-fi pour diffuser la musique dans les enceintes.
Vous pouvez aussi transférer la playlist sur votre baladeur ou smartphone et diffuser la musique par la station d’accueil par exemple.
Des sites en ligne.
Si vous n’avez pas de musique stockée dans votre ordinateur, vous pouvez utiliser internet comme discothèque sur des sites comme Deezer ou Spotify. Ce sont des services d’écoute de musique en ligne gratuits ou payants. Là encore, vous réaliser une sélection (playlist) qu’il vous suffira de lancer qund la fête commencera. Il faut bien-sûr rester connecter car les morceaux ne sont pas stockés sur votre machine mais chargés au fil de l’écoute. Ces sites peuvent insérer des publicités entre les morceaux ou bien limiter le temps de diffusion à cinq heures (comme chez Deezer par exemple). Si votre soirée doit durer plus longtemps ou si vous ne voulez pas de coupure pub, optez pour les solutions payantes proposées par ces sites.
Les radios du web.
Vous voulez une ambiance musicale sans avoir à choisir chaque morceau, vous pouvez utiliser les radios du web. il en existe des milliers (françaises ou étrangères), généralistes ou bien spécialisées dans des styles musicaux. Il vous faudra un peu de recherche pour trouver la radio dont la musique diffusée correspond à vos goûts et thèmes de la soirée. Attention, certaines coupent leurs programmes avec des spots publicitaires. Dans tous les cas, vous ne serez pas maîtres de la programmation. Voici un site pour trouver la radio qui vous convient : www.annuairedelaradio.com

Bonnes soirées de fêtes !

Catégories
Idées & Conseils Organisation

Pour financer vos projets, quelles manifestations choisir ?


Les 10 principales manifestations associatives
Quelles manifestations choisir ?

Le choix du type de manifestation est vaste. Trois facteurs vont le guider et chacun d’entre eux prendra une importance plus ou moins grande en fonction de votre objectif principal : notoriété, recettes financières ou consolidation en interne (membres et bénévoles) de l‘esprit qui anime votre association. Ces facteurs sont : le public visé, le montant des recettes souhaité et la disponibilité des membres et des bénévoles pour l’organisation de l’événement.

Le principe de ces manifestations est simple. Leur durée est courte et elles sont souvent peu coûteuses. Mais elles nécessitent une préparation sérieuse et des efforts indispensables à leur traduction en véritable événement.

Dans tous les cas, vous ne devrez pas négliger les précautions élémentaires à prendre en matière de préparation budgétaire (comparaison des dépenses prévues et des recettes espérées), de logistique, d’hygiène, de sécurité et de déclarations administratives.

Voici un éventail de manifestations possibles.

1.Les kermesses

Les kermesses sont des manifestations populaires et plutôt familiales, qui réunissent un large public de tous âges. C’est l’un des meilleurs moyens de se faire connaître du plus grand nombre, sans distinction de « cible ».
Elles sont particulièrement faciles à organiser dans de petites villes et dans les quartiers populaires, par exemple dans une cour d’école ou sur les terrains d’un club sportif. Il est possible d’en organiser en toutes saisons, même si cela reste généralement plus agréable et plus attrayant durant les beaux jours.
Conjuguées avec d’autres types de manifestations comme un loto, une buvette ou un repas, elles peuvent être très rémunératrices.
Le catalogue FILLON « Tout pour vos fêtes » est un bon outil pour organiser et alimenter chaque sand de la kermesse.
En revanche, la préparation d’une kermesse nécessite de nombreuses bonnes volontés et une bonne logistique.
C’est pour cela qu’il est tout-à-fait envisageable d’impliquer d’autres associations et de se répartir les tâches. Faire passer des messages au cours d’une kermesse est souvent un exercice délicat.

2.Les ventes de charité

Plus traditionnelles mais tout aussi rémunératrices, elles n’intéressent toutefois que très peu les publics jeunes. Elles nécessitent également la collaboration de personnes extérieures à l’association, qui apportent les objets proposés au public. Elles n’ont a priori que peu d’impact sur la notoriété de l’association.

3.Les vide-greniers

Destinés à tous les publics, y compris les professionnels, les vide-greniers ou brocantes rencontrent généralement beaucoup de succès. Ils permettent à l’association de se faire connaître en occupant l’espace public et à peu de frais. Ils ne nécessitent pas d’organisation lourde et assurent des gains qui sont souvent fonction … des caprices de la météo !

4.Les lotos

C’est une manifestation traditionnelle du milieu associatif. Un loto demande peu de démarches et mobilise un nombre restreint de bénévoles. De plus, un loto peut facilement s’insérer dans le cadre d’une autre manifestation : kermesse, repas, bal, etc. Les lotos génèrent des recettes non négligeables, mais sont en revanche peu porteurs de messages.

5.Les spectacles

Organiser un spectacle réussi n’est pas facile, même pour un public très ciblé. L’investissement peut être important et les gains sont souvent aléatoires. Cela nécessite généralement une longue préparation. Mieux vaut jouer sur l’originalité que sur le perfectionnisme : les risques de décevoir le public sont moindres …
Un spectacle réussi est en revanche assez porteur pour la notoriété de l’association.
Il est possible d’organiser un spectacle en toutes saisons, en extérieur ou en salle. Certaines dates sont particulièrement appropriées : fêtes de fin d’année, fête de la musique, fête des mères, clôture de l’année scolaire, etc.
Veillez à l’impact des nuisances sonores et des attroupements : quelle que soit la qualité du spectacle, il n’est pas question de troubler l’ordre public…

6.Les manifestations sportives

Toutes disciplines confondues, le sport attire toujours un public nombreux et enthousiaste. Les frais occasionnés par l’organisation d’une manifestation sportive sont assez faibles (il suffit d’obtenir la collaboration de la municipalité pour obtenir une salle, un stade, ou être autorisé à occuper certaines rues ou routes). Mais cela demande, pour des raisons de sécurité, un gros travail d’organisation et d’encadrement. Il est possible de solliciter la contribution financière des participants ou des spectateurs, ou de rechercher des parrains, pour qui le sport est souvent un excellent support publicitaire.

7.Les repas et les buvettes

Repas des adhérents, banquet et buvette du quartier, pique-nique du printemps et barbecue du président … Ces manifestations très conviviales demandent beaucoup de préparation mais sont parmi les plus rémunératrices pour les caisses de l’association. Il faut veiller toutefois à remplir toutes les exigences en matière d’hygiène et de sécurité.

8.Les voyages

Les voyages se préparent longtemps à l’avance et concernent le plus souvent un nombre limité de personnes. Le plus simple est de faire appel à une agence spécialisée, mais tout organiser soi-même est nettement moins coûteux. Dans ce dernier cas, il faut veiller à ne rien oublier pour faire du voyage un souvenir mémorable : conditions de transport confortables, repas, hébergement, étapes et horaires sans accrocs, assurances et respect de la très stricte réglementation sur le tourisme.

9.Les journées « portes ouvertes »

Ces journées constituent un moyen très efficace de faire connaître l’association au grand public et de faire preuve de transparence dans les activités. Mais elles nécessitent une préparation méticuleuse et la mobilisation de nombreuses personnes.

10.Les conférences et colloques

Animés par des personnalités scientifiques, politiques ou artistiques, les conférences et les colloques permettent de faire passer des messages forts de manière percutante. Ils sont un puissant vecteur de notoriété de l’association, mais nécessitent une préparation assez lourde.

Résumé de l’impact des différentes manifestations en termes de notoriété, de gains financiers et de besoins en organisation.

Type de manifestation    Notoriété    Gains         Besoins en organisation

Kermesses                         **                  **                 ***
Ventes de charité                *                   ***               **
Vide-greniers                      **                  **                 *
Lotos                                   *                   ***               *
Spectacles                         ***                *                   ***
Manifestations sportives    ***                *                   ***
Repas et buvettes              *                   ***                ***
Voyages                             *                   **                  ***
Journées «portes ouvertes» ***             *                   ***
Conférences et colloques    ***              *                   **

Catégories
Idées & Conseils Organisation

Les lotos associatifs doivent aligner leur chiffres

Boules de lotoSauf exception, la multiplication des lotos ne peut se faire que dans un cercle restreint.
Rappel de quelques règles pour les associations et les joueurs.

Trois lignes, neuf colonnes, des cartons avec quinze nombres pris entre 1 et 90 : sur des dizaines de tables d’une salle des fêtes, les amateurs de hasard et d’ambiance ludique espèrent convertir leurs cartons. Et la chasse à la « quine » (ligne de 5) est partie pour un après-midi ou une soirée !
Il faut cependant respecter un certain nombre de règles. Pour avoir jonglé avec la loi de 2004*, l’addition a été lourde pour certains animateurs et organisateurs de loto qui se sont vus pénalisés pour un trop grand nombre de soirées loto par an. La loi a été aménagée en 2010**.

Limiter les récupérations commerciales.
La notion de « cercle restreint » a limité l’importance des lotos et leurs animations (récoltes de fonds pour activités associatives ou humanitaires). La valeur marchande des lots n’est plus plafonnée à 375 €, les gains peuvent être des bons d’achat non remboursables, les présidents d’association sont responsables pénalement en cas de non-respect de la législation.
Le législateur a voulu protéger le tissu associatif en ciblant « l’animation sociale » et réduire « les discriminations entre grandes et petites associations« . Il considère la notion de cercle restreint comme « un regroupement de personnes ayant des activités ou affinités avec pour finalité de procurer aux organisateurs (associations), une source de financement permettant la pérennité du tissu associatif« .
Forts de ce cadre, les joueurs du week-end peuvent choisir les cartons où poser leurs jetons.

*La loi du 21 mai 1836 sur les loteries a été modifiée par la loi n°204 de mars 2004, qui n’autorise « les lotos que lorsqu’ils sont organisés dans un cercle restreint et uniquement dans un but social, culturel, scientifique, éducatif, sportif ou d’animation sociale, et se caractérisent par des mises inférieures à 20 € ».
** En application de la loi du 12 mai 2010, il doit être fait mention dans la sallen ‘pour toute communication commerciale en faveur d’un opérateur de jeux d’argent et de hasard » que « jouer comporte des risques ; endettement, dépendance, etc. appelez le 09.74.75.13.13 ».

Les recettes tirées des lotos sont exonérées de tout impôt et taxes au titre de 6 manifestations exceptionnelles par an, en informant le service des impôts, au plus tard la veille et en lui envoyant recettes et dépenses dans les 30 jours suivant la manifestation.

Conseil : le site www.loi1901.com aide les associations à financer leur fonctionnement et à rester dans le cadre légal.

Catégories
Anniversaire Baptême / Communion Enterrement vie de garçon / vie de jeune fille Feu d'artifice Idées & Conseils Mariage Soirée à thème

Idéal pour vos soirées de fête …

Alternative subtile et participative au feu d’artifices, le lâcher de lanternes en papier.
Inspirée d’une tradition asiatique, cette animation permet de faire participer ses invités à un moment de grâce et d’émotions. L’avantage : c’est à la fois beaucoup plus économique qu’un feu d’artifices et biodégradable !

Les lanternes volantes (encore appelées lanternes célestes ou lanternes thaïlandaises) sont des ballons à air chaud, fonctionnant sur le même principe que la montgolfière. Elles sont conçues à partir de papier de riz sur un cercle de bambou, et disposent d’un brûleur en papier de cire, relié au cercle de bambou par deux fils de métal. Une fois allumée, la flamme chauffe l’air contenu dans la lanterne, abaissant ainsi sa densité, ce qui a pour effet de faire s’élever la lanterne dans les airs. Les lanternes célestes sont conçues pour voler tant que le brûleur reste allumé, après quoi, elles redescendent lentement vers le sol.

Nos lanternes célestes sont biodégradables (le papier de riz se désagrège au contact de l’eau) et entièrement traitées contre le feu afin d’éviter au papier de s’enflammer au décollage ou pendant le vol. Ce sont les seules lanternes volantes sur le marché français disposant de certificat de sécurité délivré par la DGCCRF.

Elles sont idéales pour célébrer toutes les fêtes en extérieur entre amis ou en famille pour un mariage, un anniversaire, un baptême, Noël, Pâques, Nouvel an … alors essayez-les

Catégories
Feu d'artifice

Tout est parti en 15 secondes …

C’est ce qui est arrivé aux feux d’artifices de San Diego (Californie/USA) le 4 Juillet 2012.

Au lieu des 18 minutes prévues, un incident a déclenché tous les postes pour 15 secondes de spectacle.

http://youtu.be/ky1h7ohywro