Catégories
Animation Idées & Conseils

Quelques remarques concernant les lâchers de ballons …

Lacher-ballons
Le spectacle a toujours quelques chose de magique. Un objet qui vole avec une lettre à son nom que l’on envoie vers l’inconnu, disparaissant dans l’immensité du ciel. Le lâcher de ballons fascine petits et grands par l’esthétique de la scène d’envol et la symbolique.

Savez-vous que vous devez déclarer le lâcher de ballons à la Préfecture ?
Il ne s’agit pas de demander une autorisation mais d’informer les services de l’Etat de l’événement. En effet, un lâcher massif de ballons liés avec des attaches métalliques peut générer une gêne ou une distraction pour les avions, radars et automobilistes.
Dans certains endroits la pratique est très encadrée voire même interdite. Sur l’île de Ré, elle est interdite depuis 2005. Ceci dans un souci écologique, pour éviter que les ballons ne retombent à la mer et soient ingérés par des animaux qui peuvent en mourir. Il s’agit là d’une conséquence à laquelle on ne pense pas en lâchant innocemment un ballon : la pollution (même si nos ballons sont bio-dégradables) et les risques pour la faune sauvage qui ingère ces plastiques.

Quelques règles à respecter :

  • les ballons doivent être gonflés à l’aide d’un gaz inerte et ininflammable comme l’hélium ou l’azote.
  • l’ensemble ballon+attache+carte ne doit comporter aucune partie métallique et les ballons ne doivent pas être reliés entre-eux.
  • le maximum de ballons pouvant être lâchés simultanément est de 100. Si vous voulez en lâcher plus, vous devez attendre 5 mn entre chaque session de 100 ballons.
    Cette dernière condition a du mal à être respectée puisque l’intérêt visuel d’un lâcher de ballons réside précisément dans le tableau d’ensemble de tous les ballons multicolores qui s’envolent en même temps !

En résumé, il est rappelé à chaque organisateur qu’un lâcher de ballons génère de nombreux déchets plastiques (demandez bien à vos fournisseurs des ballons en latex biodégradable; c’est le cas chez toutpourvosfetes.fr/ » target= »_blank » rel= »noopener »>Fillon Tout pour vos fêtes !) dont on ne peut maîtriser le point de chute. Ces déchets s’avèrent néfastes pour l’environnement car sources de pollution visuelle et surtout présentent un risque d’ingestion par la faune.
L’Association Robin des Bois casse même un peu (beaucoup) la poésie de l’événement en estimant que « dès leur envol, les ballons sont des déchets« . A méditer

Catégories
Idées & Conseils Organisation

Les lotos associatifs doivent aligner leur chiffres

Boules de lotoSauf exception, la multiplication des lotos ne peut se faire que dans un cercle restreint.
Rappel de quelques règles pour les associations et les joueurs.

Trois lignes, neuf colonnes, des cartons avec quinze nombres pris entre 1 et 90 : sur des dizaines de tables d’une salle des fêtes, les amateurs de hasard et d’ambiance ludique espèrent convertir leurs cartons. Et la chasse à la « quine » (ligne de 5) est partie pour un après-midi ou une soirée !
Il faut cependant respecter un certain nombre de règles. Pour avoir jonglé avec la loi de 2004*, l’addition a été lourde pour certains animateurs et organisateurs de loto qui se sont vus pénalisés pour un trop grand nombre de soirées loto par an. La loi a été aménagée en 2010**.

Limiter les récupérations commerciales.
La notion de « cercle restreint » a limité l’importance des lotos et leurs animations (récoltes de fonds pour activités associatives ou humanitaires). La valeur marchande des lots n’est plus plafonnée à 375 €, les gains peuvent être des bons d’achat non remboursables, les présidents d’association sont responsables pénalement en cas de non-respect de la législation.
Le législateur a voulu protéger le tissu associatif en ciblant « l’animation sociale » et réduire « les discriminations entre grandes et petites associations« . Il considère la notion de cercle restreint comme « un regroupement de personnes ayant des activités ou affinités avec pour finalité de procurer aux organisateurs (associations), une source de financement permettant la pérennité du tissu associatif« .
Forts de ce cadre, les joueurs du week-end peuvent choisir les cartons où poser leurs jetons.

*La loi du 21 mai 1836 sur les loteries a été modifiée par la loi n°204 de mars 2004, qui n’autorise « les lotos que lorsqu’ils sont organisés dans un cercle restreint et uniquement dans un but social, culturel, scientifique, éducatif, sportif ou d’animation sociale, et se caractérisent par des mises inférieures à 20 € ».
** En application de la loi du 12 mai 2010, il doit être fait mention dans la sallen ‘pour toute communication commerciale en faveur d’un opérateur de jeux d’argent et de hasard » que « jouer comporte des risques ; endettement, dépendance, etc. appelez le 09.74.75.13.13 ».

Les recettes tirées des lotos sont exonérées de tout impôt et taxes au titre de 6 manifestations exceptionnelles par an, en informant le service des impôts, au plus tard la veille et en lui envoyant recettes et dépenses dans les 30 jours suivant la manifestation.

Conseil : le site www.loi1901.com aide les associations à financer leur fonctionnement et à rester dans le cadre légal.

Catégories
Idées & Conseils Mariage

Je dois prononcer le discours du mariage …

Toast avec les mariés

Les futurs mariés vous ont demandé de prononcer le discours du mariage … voici quelques conseils pour passer cette ‘épreuve’ sans trop de mal …

Les règles d’or :
Le regard. Tout part de lui. Avant de démarrer, on ne regarde ni ses chaussures ni le ciel, mais son auditoire !
L’attitude. Tête et buste droits, jambes légèrement ouvertes, épaules détendues : cette posture, souple et solide, met en confiance et permet une meilleure respiration/diction.
La voix. C’est elle qui donne la richesse au discours. Pour créer un confort d’écoute et remplir l’espace sans forcer, on respire. Appuyer sur l’expiration aide à éviter les ‘ben, heu’ qui sont, en fait, des ‘défauts’ de respiration.

La bonne attitude. D’abord attendre d’avoir fini de parler pour attraper la coupe de champagne. Debout, on balaye du regard l’assemblée, on sourit, et on se présente ! Un mariage rassemble deux familles et tous les invités ne vous connaissent pas. Si vous êtes ‘tout rouge’, n’hésitez pas à avouer que vous être ‘impressionné(e), ému(e), je n’ai pas l’habitude de parler en public, mais vous pouvez rester !’ Ensuite, tournez-vous vers les mariés pour qu’ils vous encouragent à commencer.
Le scénario à suivre. Imitez les conférenciers américains qui accrochent le public avec une anecdote, puis un séquence émotion et enfin une boutade. Souvenirs communs, photos glanées auprès des familles, il faut personnaliser le discours sans oublier le(la) conjoint(e) même si on le(la) connait moins. Pas de détails graveleux ni d’allusions aux ex. Un grand classique : raconter avec humour la rencontre des mariés. Le discours ne doit pas dépasser 5 minutes et doit introduire l’intervenant suivant.

Cette méthode fonctionne aussi pour les pots de départ, les anniversaires, les cousinades, …