Catégories
Idées & Conseils

Comment organiser une Brocante – Vide-grenier

annonce brocante vide-grenier
annonce brocante vide-grenier

Quand arrivent les beaux jours, les vides-greniers et les brocantes s’enchaînent de week-end en week-end. Un rendez-vous prisé qui attire tout le monde. Un moment de détente, de promenade et d’achat. Une brocante n’est pas un vide-grenier. Elle est réservée à des professionnels antiquaires et les objets vendus ont fait l’objet d’une évaluation. On y trouve des tableaux, des vieux livres, des sculptures… A l’inverse, un vide-grenier est ouvert à tous. Il permet de se séparer d’objets dont on n’a plus l’usage et de chiner pour trouver une commode, un service à café, une casserole en cuivre, des bibelots, des vêtements, des jouets…

Quelles précautions prendre ? Quel est le bon moment pour acheter ? Qui a droit de participer ? Nos conseils pour réussir votre brocante ou vide-grenier, acheteur comme vendeur.

Pour qu’une une brocante, un vide-grenier, des puces… soient un succès, pensez à vous équiper de bonnes chaussures. Oubliez les tongs et escarpins, préférez les baskets. Ensuite, prévoyez des sacs en quantité suffisante, voire un petit diable pour les achats volumineux et garez vous le plus près possible. Enfin et surtout, réfléchissez à votre budget et les modalités pour régler vos achats. Le paiement se fait dans la quasi-totalité des cas en espèces. Vous n’aurez pas guère d’autres alternatives. Même le chèque a peu de chance d’être accepté : rien ne garantit le vendeur qu’il n’est pas en bois. Quand aux cartes bancaires, aucun ne dispose d’un terminal. Aussi, veillez à disposer de pièces de 1 et 2 euros, billets de 5, 10, 20, 50 euros… selon ce que vous avez prévu d’acheter et pour pouvoir marchander.

 

Des étiquettes de prix peuvent être posées sur les objets. Cela permet en un coup d’œil d’apprécier l’objet au regard de sa valeur. Mais le plus souvent, il n’y en a pas et il faut demander au vendeur. Ce montant varie dans la journée selon plusieurs paramètres. D’abord si le vendeur vend bien. Ensuite, si l’objet en question a déjà intéressé quelqu’un ou pas. Ensuite, selon la perception qu’il a de votre budget. Ce ne sont que des critères subjectifs. Ce qui veut dire que le prix est négociable. Pour les montants inférieurs à 2 euros, le marchandage ne s’impose pas. En revanche dès 10 euros, il peut être intéressant de jouer sur le prix, et encore plus si vous avez acheté d’autres objets sur le stand et que vous prenez les affaires immédiatement. De la sorte, le vendeur peut mettre en avant d’autres objets qu’il n’avait pas encore sorti de ses cartons.

 

Si vous avez en tête un objet précis, il faut être matinal et commencer à tourner autour des stands dès l’aube pour mettre toutes les chances de votre côté. Vous y rencontrez des antiquaires qui ont pour habitude de passer avant l’ouverture officielle du vide-grenier. Si vous n’avez pas d’objet en vu, vous avez tout intérêt à choisir les heures creuses comme le tout début d’après-midi. Là, le vendeur est plus disponible pour négocier. Si vous arrivez en fin de matinée, il voudra vendre au prix fort sans négocier. Soyez aussi attentif à la météo. En passant, juste avant ou après une averse, la peur de ne pas voir d’autre chaland peut pousser le vendeur à accepter un plus fort rabais. Enfin, en passant à la toute fin de la brocante, vous pouvez obtenir des prix bradés. Le vendeur préférant vendre que de ramener sa marchandise chez lui.

 

Sur les brocantes, vous trouverez beaucoup d’objets de décoration et d’art. Sur les vide-greniers et les puces, vous pouvez acheter à peu près tout, y compris des vêtements. C’est d’ailleurs un phénomène grandissant. Il n’est pas rare de voir sur tous les stands des fripes mises en vente. C’est l’occasion de trouver un vêtement qui a peu servi. Mais faute de cabine d’essayage, il faut être sûr de votre taille.

Pour les objets, notamment les appareils électriques, il faut exiger de le voir fonctionner avant de conclure la vente. Ainsi, vous pouvez attester de son bon fonctionnement et de ses éventuels défauts. Cela vous permettra soit d’accepter le prix proposé soit de le faire diminuer.

Tous ces biens doivent avoir déjà servi. S’ils sont neufs, le vendeur n’est pas un particulier mais un professionnel. Cela fait toute la différence.

L’achat sur un vide-grenier ou une brocante répond aux mêmes règles que la vente d’un bien chez un commerçant. Tout ce qui est vendu doit conforme aux normes et sans vice caché. Autrement dit, tout doit être licite et ne pas mettre en danger la vie d’une personne.
En cas de vice caché, le vendeur engage sa responsabilité. D’où l’importance de bien contrôler l’objet avant la conclusion de la vente. Cela oblige le vendeur à être transparent et préciser les défauts. Comme il s’agit d’un vide-grenier ou d’une brocante, personne ne s’attend à acheter un objet neuf, cela n’est pas un handicap. Pour être totalement rassuré sur les achats d’un montant assez élevé, il est utile de prendre les coordonnées du vendeur. En cas de problème, si vous n’avez pas pu revenir voir le vendeur pendant la journée, vous avez ainsi le moyen de le recontacter et de trouver une solution.

 

Toutes les brocantes et les vide-greniers ne se valent pas. En fonction de ce que vous recherchez, il peut-être judicieux de savoir s’il y a une thématique : vêtements, jouets, décoration… Pour s’informer, il ne faut pas hésiter à contacter les organisateurs. Ils pourront, s’il y a eu une précédente édition, vous donner une tendance. D’autres peuvent avoir questionné les personnes qui ont loué un emplacement. Pour trouver toutes les coordonnées des brocantes, des vide-greniers et des puces, vous pouvez consulter vide-grenier.org, brocabrac.fr, genier-vide.fr

Vous pouvez également vous fier à la notoriété des manifestations. Il n’est pas rare d’avoir un article dans la presse locale qui permet de se donner une idée sur ce qui s’y vend ou qu’il y ait un site Internet avec une galerie photos.

Si vous aimez tenir un stand sur un vide-grenier, attention à ne pas trop en faire. Depuis 2009, la loi limite en principe les particuliers qui ne sont pas enregistrés sur le registre du commerce à deux manifestations de ce type par an. Dans les faits, même si l’organisateur peut vous demander de signer une attestation sur l’honneur, il n’y a pas encore de contrôle strict de cette règle. Une autre règle prévoit que la vente sur le stand ne concerne que des objets personnels et usagés. En respectant ces deux règles, les revenus perçus des ventes ne sont pas à déclarer. Mais cela change dès que vous outrepassez ces dispositions. La vente d’objets neufs ou fabriqués par vos soins et la récurrence des participations à une brocante ou un vide-grenier devient alors une activité commerciale.

 

Un commerçant professionnel peut être admis à une brocante ou à une foire aux puces… Pour un vide-grenier, la loi l’en exclut en principe. Être professionnel cela implique d’être inscrit au registre du commerce de son département, d’avoir une carte professionnelle de commerçant ambulant et de déclarer ses revenus sous le régime micro-entreprise ou BIC. Le statut de professionnel permet de vendre des objets neufs ou fabriqués de manière artisanale. Il donne aussi la possibilité de participer à autant de manifestations que le vendeur puisse faire. Il n’y a pas de limitation contrairement à un particulier. Cela oblige aussi à pouvoir justifier l’origine des produits. Le but étant de traquer la vente d’objets dits « tombés du camion ».

 

Les conditions de réservation évoluent d’un organisateur à un autre. S’il s’agit d’une vraie brocante, vous devrez prouver que vous êtes brocanteur. Ensuite, vous devez payer un prix d’emplacement. Selon les lieux et la notoriété de la manifestation, comptez sur un budget de 3 à 20 euros pour un vide-grenier ou des puces. Ce prix peut être par emplacement ou au m². Prenez soin de vous renseigner. Si c’est au m², il faut vous assurer que vous aurez assez d’espace. Si c’est à l’emplacement, demandez sa surface, histoire de savoir comment organiser votre espace de vente. Enfin, le choix de l’emplacement est rarement libre. Si c’est le cas, le premier arrivé est le mieux servi. Si ce n’est pas le cas, l’emplacement est attribué par ordre d’inscription ou par tirage au sort. Il peut être aussi conditionné au prix que vous payez et au nombre de m² réservés.

 

Cette précaution est rarement prise en compte par un participant à une brocante. Pourtant, il paraît important de se renseigner auprès de l’organisateur et de votre assurance pour savoir ce qui est couvert ou non. Différents aspects sont à prendre en compte. Le premier est que quelqu’un, ou vous-même, se blesse sur votre stand ou pendant que vous montez votre stand. En principe, la responsabilité civile va fonctionner. Le second est qu’un objet soit cassé sur votre stand : soit c’est de votre fait, soit celui de la personne qui le manipulait. Dans ce dernier cas, reste aussi à savoir si vous avez identifié ou non la personne. Si vous n’avez rien vu ou si c’est vous qui êtes à l’origine du dégât, le fait d’avoir une assurance peut vous permettre de retrouver une partie de la valeur du bien sous condition des contraintes attachées à la garantie. Le troisième est le vol. Là, la possibilité d’obtenir une indemnisation est moins évidente.

Catégories
Idées & Conseils

L’Assemblée générale de votre Association

L’assemblée générale est la clef de voûte de l’activité de l’association. La motivation de l’ensemble des adhérents est en jeu. La réussir est donc fondamentale pour que votre association ait une vie démocratique dynamique. Ce kit vous permettra de mettre tous les atouts de votre côté.

 Obligation et rythme

Contrairement à l’idée reçue, aucune disposition de la loi de 1901 n’impose une consultation périodique des membres. L’obligation ne résulte que de la volonté des fondateurs de mettre en place des statuts démocratiques. Entre un formalisme excessif et l’oubli de règles élémentaires, les responsables d’association doivent savoir concilier rigueur, pédagogie et convivialité.

L’assemblée générale dicte la loi interne de l’association. Elle est l’instance sur laquelle repose la légitimité de l’ensemble des actes et acteurs de l’association. Ses attributions sont fixées librement par les statuts. C’est d’elle qu’émane le pouvoir de décision de ceux qui agissent au nom ou au sein de l’association, et c’est devant elle que ces derniers doivent rendre compte de leur mandat.

En l’absence de précisions légales ou de stipulations statutaires, les tribunaux considèrent que l’assemblée générale est l’organe souverain d’une association. Sa compétence est générale et s’étend aux actes dépassant l’administration, comme la décision d’agir en justice, la nomination et la révocation des dirigeants, les modifications statutaires ou la dissolution de l’association.

Suivant le rythme fixé par les statuts, l’assemblée peut avoir lieu plusieurs fois par an, tous les ans, tous les deux ans, ou « en tant que de besoin ».

(source www.ame1901.fr)

assemblée générale
assemblée générale
Catégories
Idées & Conseils

Les démarches pour créer une Association

couple gagnants
couple gagnants

Créer une association est toujours une aventure passionnante. Elle peut être plus ou moins compliquée selon les fondations sur lesquelles vous vous appuierez. Ce kit vous permettra d’éviter les erreurs les plus classiques, toujours difficiles à rectifier et sources de malentendus.

 Les formalités de déclaration

Déclaration, sur papier libre, dans la préfecture du département ou la sous-préfecture de l’arrondissement du siège social de l’association comprenant cinq éléments indispensables :
1) le nom de l’association ;
2) son objet ;
3) l’adresse du siège social, qui peut se limiter à une boîte postale ;
4) l’adresse des locaux, autre que le siège, dont dispose l’association ;
5) les nom, prénom, profession, domicile et nationalité des personnes chargées de l’administration de l’association (le président, le secrétaire et le trésorier sont un « minimum »).
Doivent y être joints un exemplaire de ses statuts.

La déclaration, comme les statuts doivent être signés et paraphés par, au moins, deux personnes chargées de l’administration de l’association. La préfecture doit fournir, dans un délai de 5 jours à compter du dépôt, un récépissé d’enregistrement de la déclaration.

La création de l’association est rendue publique par une insertion au Journal officiel, dont le coût est de 39,06 euros. Cette démarche doit être réalisée dans un délai d’un mois. Les services préfectoraux fournissent le formulaire de demande d’insertion à renseigner et à leur retourner lors du dépôt de la déclaration. La demande de publication est transmise directement par les services préfectoraux aux services du J.O., accompagnée d’une photocopie du récépissé. Un exemplaire du J.O. est envoyé, à sa charge, à l’association. Il est conseillé de le mettre en lieu sûr et de le photocopier en plusieurs exemplaires. Ils seront notamment utilisés pour accompagner les demandes de subvention. La personnalité juridique de l’association n’est acquise que lorsque la déclaration est publiée au J.O.

(source www.ame1901.fr)

Catégories
Idées & Conseils

Organiser un lâcher de ballons

Carte postale Lâcher de ballons
Carte postale Lâcher de ballons

Inscrire à l’avance sur chaque carte au stylo bille, l’adresse du Comité organisateur.
Fixer à chaque carte un bout de ficelle (20 à 30 cm).
La vente des cartes se fait dès le début de la fête. Noter les noms et adresses des participants sur un registre, ce qui vous permettra de déterminer les gagnants. La carte est remise au moment de la vente.

Il est recommandé de gonfler les ballons dans une pièce bien close une demi-heure avant le lâcher.

Au moment du lâcher, il vous suffira d’attacher les cartes des participants à chaque ballon, en recommandant bien d’attendre le signal.
Résultats : Les gagnants seront déterminés en fonction des distances parcourues par chaque ballon, le cachet de la poste faisant foi. Le résultat est donné 2 mois après le lâcher, il vous suffira alors de distribuer les lots aux vainqueurs.
Attention : les taxes postales sont à la charge des organisateurs.
Remarque : Il est conseillé de réserver rapidement la quantité d’hélium nécessaire auprès de votre distributeur AIR LIQUIDE le plus proche. Pour obtenir l’adresse des dépositaires dans votre région, cherchez AIR LIQUIDE sur internet. (L’hélium est un gaz spécial non toxique et ininflammable).

Catégories
Soirée à thème

l’Histoire d’Halloween

Chez les celtes (Ve -IVe siècle avant notre ère jusqu’au 1er siècle après J.C.) dont la culture s’étendait de l’Europe Centrale aux pays anglo-saxons, donc toute l’Europe occidentale plus une pénétration en Asie Mineurs (Les Galates), il existait une croyance appelée « la nuit Samaln », nuit du 31 Octobre au 1er novembre où les morts revenaient sur terre ( l’ Église Catholique n’a fait que reprendre cette mythologie en l’appelant « Toussaint » et « Jour des morts »). La culture celte subsistera plus longtemps dans le pays Insulaire (Grande – Bretagne) et même en France en Bretagne jusqu’à la christianisation au Ve siècle.

déguisement Halloween
déguisement Halloween

Malgré cette christianisation, cela n’a pas empêché les Anglo-Saxons de conserver certaines coutumes dont Halloween. Lors de l’immigration vers l’Amérique du Nord, ils emportèrent dans leurs bagages « Halloween » et voici que deux mille ans après, cette coutume revient chez nous. Au fond, les Américains nous renvoient ce qui nous a appartenu culturellement il y a vingt siècles.

Catégories
Idées & Conseils

Fabriquez vous-même …

Le ‘bougiroule’

Le but du jeu est de faire avancer un patin à roulettes muni d’une bougie allumée et de faire éclater un pétard en bout de piste.

jeu de bougiroule

Catégories
Idées & Conseils Mariage

16 idées d’animations pour votre mariage

Votre mariage est en préparation et vous cherchez des idées d’animation ?
La solution est peut-être dans les lignes qui suivent. Si vous n’avez pas choisi de thème particulier, inspirez-vous librement de nos idées. Si votre mariage est thématique, il sera plus simple de trouver une animation qui s’y rapporte. Dans tous les cas, puisez dans la liste.

Interactif : le livre d’or animé

Le livre d’or reste bien souvent une longue succession de pages blanches.
Voici quelques idées pour donner de l’inspiration à vos invités :
Installez un studio photo pour que les invités se prennent en photo, en leur mettant éventuellement quelques accessoires à disposition (cadres vides, ardoises à message…). Il existe aussi de petites imprimantes qui impriment des mini-photos autocollantes que les invités pourront coller dans le livre d’or.
Studio vidéo : pour un livre d’or plus vivant, vous pouvez installer une caméra devant laquelle vos invités viendront s’installer pour vous laisser un message.
Livre d’or créatif. Vous pouvez installer un grand panneau (éventuellement pré-décoré aux couleurs de votre mariage) sur lequel vos invités pourront laisser s’exprimer leurs talents d’artistes. Si le résultat est sympa, cela vous fera une œuvre à exposer chez vous par la suite.

Ambiance agréable : le trio de jazz

Un brin rétro mais toujours apprécié par toutes les générations : un orchestre ou un trio de jazz mettra à coup sûr une ambiance dansante dès le cocktail pour une ambiance douce et rythmée.

Animations Pédagogiques : des activités Do it yourself

Si vous avez de l’espace, n’hésitez pas à organiser de petits ateliers dans la mouvance « do it yourself ». Pour cela, nul besoin d’un budget très important, vous pouvez faire appel à des invités qui s’y connaissent bien en couture, cuisine, loisirs créatifs.

Quelques idées :
Atelier cuisine : réalisation d’une barbe à papa, d’un mojito ou d’une brochette de bonbons.
Atelier couture : confection d’une barette à cheveux ou d’un collier.
Atelier scrapbooking : demandez à vos invités de décorer la couverture de votre livre d’or ou de votre album de mariage.

Aérien : le lâcher de lanternes

Alternative subtile et participative au feu d’artifices, le lâcher de lanternes en papier.
Inspirée d’une tradition asiatique, cette animation permet de faire participer ses invités à un moment de grâce et d’émotions. L’avantage : c’est à la fois beaucoup plus économique qu’un feu d’artifices et biodégradable !
Les lanternes sont disponibles sur le site toutpourvosfetes.fr/lanterne-volante-col-ass-p-591348.html » target= »_blank » rel= »noopener »>www.toutpourvosfetes.fr

Classe : le vol en montgolfière

Soyez gonflé, surprenez vos invités !
Cette animation n’est pas la plus facile à organiser car le vent doit être absent et généralement les vols se pratiquent à l’aube ou bien entre 17 et 19h… mais quand c’est réussi, c’est très classe !

 

Coloré : un lâcher de ballons

Le plaisir des enfants et des grands … Quoi de plus joli qu’une envolée de ballons colorés. Organiser un lâcher de ballon nécessite uniquement l’achat de ballons de baudruche à gonfler et d’une bouteille d’hélium (à louer chez les distributeurs locaux « Air Liquide » par exemple).
Les ballons et les cartes que l’on peut y accrocher sont disponibles sur le site www.festiv-avenue.com

Inventif : une BD pour les mariés

Parce que les invités peuvent toujours vous surprendre, faites appel à leurs talents littéraires.
Imprimez quelques planches d’une bande dessinée (sur le thème du mariage) et effacez le contenu des bulles. Disposez-les sur chacune des tables et demandez à vos invités d’écrire les paroles des personnages.
A la fin de la soirée, les mariés désigneront la BD la plus drôle.
Grands moments de fous rires garantis !

Participatif : un blind test

Pour tester vos invités, rien de tel qu’un blind test.
Plusieurs choix s’offrent à vous :
Blind test musical : compétition en groupe (entre les tables). Cela réchauffe l’ambiance entre les invités et c’est apprécié aussi bien par les jeunes que les moins jeunes.
Blind test gustatif : on bande les yeux d’un invité par table et on profite du bar à bonbons pour lui faire deviner les saveurs de son enfance. Cela fonctionne aussi avec les odeurs (des kits existent dans le commerce)
Blind test « toucher » : on peut faire deviner des aliments (légumes, fruits), des objets (jarretière, dragées…)

Elégant : une dégustation oenologique

Pour une animation simple mais de toute élégance, organisez une dégustation de vins avec un œnologue ou bien avec un invité connaisseur.

L’incontournable : le feu d’artifices

Pour fêter comme il se doit le plus beau jour de votre vie, rien de tel qu’un feu d’artifices. Il n’a pas son pareil pour conclure la soirée en apothéose et bluffer vos invités. Fillon Fêtes & Kermesses propose toute une gamme de feux de jardin ou bien « prêt à tirer » sur son site www.festiv-avenue.com

Athlétique : des activités sportives

Vous avez loué une salle avec un grand parc ? Profitez de cet espace pour organiser des jeux extérieurs. Il suffit parfois de peu pour installer un vrai terrain de pétanque, tennis, badminton ou encore babyfoot.
Demandez à vos proches d’emporter avec eux quelques raquettes, balles et autres quilles. Une animation qui plaira aux petits comme aux grands !

Impressionnant : un bar vivant

« J’ai fait appel à des barmen extra pour un mariage cet été : ils déambulaient dans la salle en proposant des shooters, des cocktails dans des noix de coco, ananas ou dans des coquillages », raconte une jeune mariée. « Les invités ont adoré, je vais les conseiller à mes amis futurs mariés très vite ! »

Toujours apprécié : le casino

Les fans de casino se prendront vite au jeu avec cette animation ! Privilégiez la roulette et le black jack, plus faciles à installer.

La classique : un magicien

Émerveillez vos invités avec un magicien qui fera des tours de cartes à chaque table, disparaître une demoiselle d’honneur ou sortir des colombes de son chapeau.

La gourmande : l’animation culinaire

Pour animer les cocktails, les traiteurs peuvent proposer un show culinaire avec démonstration de recette, trucs et astuces, tours de main…

Original : le silhouettiste ou le caricaturiste

Idée très originale, le silhouettiste découpe le contour de chaque invité sur un papier noir puis l’offre à la personne. C’est à la fois interactif et chaque invité repart avec son cadeau. On peut même poursuivre l’animation en organisant un jeu pour reconnaître qui se cache derrière la silhouette de papier.

Catégories
Vos témoignages

Envoyez-nous vos « reportages » …

… votre fête est terminée et vous voulez faire profiter de votre expérience : envoyez-nous votre article avec quelques photos et nous les publierons dans cette rubrique.
Voici l’adresse où envoyer votre article : to:contact@reussirsafete.fr »>contact@reussirsafete.fr